Bookmaker artbetting.co.uk - Bet365 review by ArtBetting.co.uk

Bookmaker artbetting.gr - Bet365 review by ArtBetting.gr

Germany bookmaker bet365 review by ArtBetting.de

Premium bigtheme.net by bigtheme.org

Trust

baware 17 novembre 2017 0
Trust

Trust !… Un seul mot, un symbole, un poing qu’on sert et qu’on lève pour hurler à la face de la société, des mots qui claquent le beignet aux vieux relents nauséabonds, aux vilaines manières héritées d’un autre temps, un cri qui vient des tripes pour secouer les consciences et faire bouger les lignes. Comme une évidence, on aurait pu imaginer son époque révolue, fiers que nous aurions été de vivre dans un pays enfin débarrassé de ses démons ancestraux. Oui mais voilà, depuis les années 80, rien, ou presque, n’a changé. Bien sûr, on s’imagine plus ouvert, plus tolérant, peut-être même plus intelligent et pourtant !… De « L’Elite » à « Black blanc beur » en passant par l’ultra-célèbre « Antisocial » ou les non moins percutants « Au nom de la race », « Surveille ton look », « On lèche, on lâche, on lynche », « Fais où on te dit de faire », « Europe et haines », chaque titre ou presque de Trust semble avoir été écrit hier, en réaction à un évènement survenu dans notre bel hexagone tournant en rond tel Mesrine dans sa cellule. C’est peut-être bien pour cela que, malgré les années qui passent et le temps qui nous efface, la petite bande emmenée par Bernie Bonvoisin et Nono – seuls rescapés de la formation initiale – continue à remplir les salles et à porter le drapeau de la lutte contre toutes les idioties humaines. Certes, le public est aujourd’hui moins fringant qu’hier mais la rage est toujours là, intacte, l’envie de mettre un coup de pied dans la fourmilière toujours aussi forte. Avec ses 40 ans d’existence au compteur, Trust est peut-être un dinosaure, mais à une époque où certains, venus de la presse ou des professionnels de la profession, ont pris l’habitude de s’extasier devant quelques ados capables de claquer trois ou quatre accords balbutiants, de faire de ces groupes les nouvelles stars du rock, les « vieux » rebelles remettent les pendules à l’heure, sans effort, sans artifice, juste portés par la passion, l’envie de partager et faire bouger les lignes. Au rythme où vont les choses, il y a fort à parier que Bernie n’a pas fini de sortir les griffes et de crier haut et fort : marche ou crève !

Première partie : David Sparte

DIMANCHE 19 NOVEMBRE /// 18h30
EL MEDIATOR – Avenue du Maréchal Leclerc – PERPIGNAN
25€ > 28€
réservations : 04.68.62.62.00

Laisser un commentaire »