2 noms de plus pour le Pyrenean Warriors Open Air

Et hop, mine de rien, sans trop faire de bruit, l’équipe du Pyrenean Warriors Open Air tisse sa toile et, nom après nom, nous dévoile une affiche qui devrait sans nul doute faire rêver nombre d’amateurs de bon heavy metal traditionnel. C’est d’ailleurs ce que confirment les deux nouveaux groupes qui rejoignent ladite affiche et font monter de fort belle façon une mayonnaise qui devrait retourner quelques cervicales en septembre prochain. Frais, fin, se laissant manger sans faim, le heavy metal du Pyrenean Warriors est de ceux qui donnent de furieuses envies de bouger et nous rappellent à quel point nous avons de la chance d’avoir une belle bande de passionnés dans notre petit coin de paradis !

STALLION

Au royaume du heavy-metal teutonique, il faut être sacrément costaud, ou avoir une belle dose d’inconscience, pour imposer sa marque, pour se faire une place au milieu d’une armée de groupes qui ne demandent qu’à en découdre et à déverser des torrents de lave en fusion dans des cages à miel déjà rodées à l’exercice !… Cela tombe bien car le quintette allemand Stallion a de fort beaux arguments à faire valoir de ce côté-là. Mélodies accrocheuses qui savent s’échapper de temps à autres du heavy pour aller se promener du côté du thrash ou du speed, goût prononcé pour les riffs qui filent à la vitesse d’un supersonique au galop, voix transperçante qui d’un coup d’un seul nous file des frissons, le groupe a, en moins de cinq ans et un album, “Rise and ride”, au compteur, posé les fondations d’un univers capable de fédérer les amateurs d’un heavy metal puisant ses influences dans les années 80. Maîtrisant à la perfection la puissance d’une musique magnétique, Stallion fait hennir les chevaux d’un plaisir métallique qui donne une furieuse envie de se déboiter les cervicales. Fait d’un acier inoxydable et indestructible, son heavy-metal est de ceux qui font chavirer les corps en un frénétique sabbat, de ceux qui arrêtent le temps et nous propulsent directement au valhala. Quoi de plus normal, donc, qu’il vienne quelques instants enivrer un Pyrenean Warriors Open Air Festival si friand de ces cavalcades survoltées !

HERZEL

Loin des chemins balisés, il existe une terre faite de légendes, de landes de pierre et de nuages prêts à déverser des torrents sur les frêles épaules des inconscients osant défier les éléments. Sur cette terre, des rois sont nés pour lutter et porter leurs idées d’indépendance le plus loin possible. Sur cette terre de Bretagne, fouettée par les vents du passé, bien des années plus tard, quelques troubadours furieux ont repris le flambeau, histoire de ne pas perdre le fil d’une histoire aussi glorieuse. Plus pacifiques que leurs ancêtres, quoique ne refusant pas le combat, ils ont laissé de côté hallebardes et masses pour se servir d’armes nettement plus efficaces. Eux, c’est à grands coups de riffs cinglants et d’envolées lyriques, de grandes chevauchées heavy et de metal hurlant qu’ils se jettent dans la bataille, ne laissant, au final, que peu de survivants. Unis pour la gloire, les cinq cavaliers finistériens de Herzel savent mieux que quiconque que rien ne remplace un hymne sauvage, que les mots qui s’envolent librement en un maelström enivrant bravent plus que tout l’impossible, que la magie opère d’autant mieux qu’elle est portée par des mélodies étourdissantes. Le gwenn-ha-du hissé bien haut, leur heavy solidement accroché au cœur, les voici qui s’échappent de la mythique Brocéliande pour venir en terres catalanes partager avec nous leur histoire. De quoi nous donner envie de tourner avec eux quelques belles pages de leur roman épique et chaotique, juste pour le plaisir d’entrer dans la légende, ne serait-ce que le temps d’un Pyrenean Warriors entre chien et loups.

STALLION /// TRANCE /// METALUCIFER /// HURLEMENT /// TERMINUS /// HERZEL

PYRENEAN WARRIORS OPEN AIR FESTIVAL 2017
SAMEDI 09 SEPTEMBRE 2017

Site de Juhègues – TORREILLES