Alambic – “Au village”

On a tous dans le cœur un petit village qui sent bon l’été ou le passé, qui nous rappelle des souvenirs pastels et des odeurs adolescentes, on a tous un pincement au cœur lorsque l’on se demande où est passé ce temps si lointain où les nuages filaient comme l’éclair dans nos imaginaires enfantins, où l’horizon ressemblait à une aventure sauvage et – forcément – dangereuse… On a tous, comme Alambic, envie de retourner “au village”, là où tout semble être resté comme avant, où les mêmes vieux hantent les mêmes bancs et nous racontent les mêmes histoires, où l’immuable est la norme et l’étranger une anomalie, on a tous envie de retourner dans notre passé où rien ne semblait grave, où rien, jamais, ne pouvait venir assombrir notre douce insouciance. Et puisque la vie ne cesse de se dérouler sans écouter nos demandes de pause, quel bonheur de pouvoir nous laisser embarquer par la douce mélodie d’Alambic et de faire la revue de détail de toutes ces madeleines de Proust qui, sans que l’on ne s’en aperçoive, se sont évanouies au fil du temps… Dans notre village idéal, nul doute qu’Alambic est la bande-original parfaite pour une journée tendre et nostalgique…