Bookmaker artbetting.co.uk - Bet365 review by ArtBetting.co.uk

Bookmaker artbetting.gr - Bet365 review by ArtBetting.gr

Germany bookmaker bet365 review by ArtBetting.de

Premium bigtheme.net by bigtheme.org

« Centaurus – Terre promise »

Thierry 4 avril 2015 0
« Centaurus – Terre promise »
CENTAURUS C1 REPRE PETIT FORMAT OK.indd

Dans un lointain passé, un gigantesque vaisseau monde a quitté une Terre à l’agonie pour essayer de trouver un endroit où tout recommencer. Vingt générations se sont succédées depuis son départ sans avoir pu trouver le havre de paix promis. Mais alors que le vaisseau montre d’inquiétants signes de délabrement, les choses vont peut-être changer. Car Vera, satellite de l’étoile Proxima Centaurus, pourrait convenir et accueillir l’ensemble des humains présents sur le vaisseau. Mais avant de débarquer tout le monde, un équipage est envoyé en mission de reconnaissance…

Commencer une nouvelle série n’est pas chose aisée, on le sait. Il faut, en moins de cinquante pages la plupart du temps, présenter les personnages, l’intrigue, installer une atmosphère et mettre ici ou là quelques premiers jalons pour des sous-histoires ou des rebondissements à venir. Rien de bien difficile a priori pour Léo, le créateur de « Bételgeuse », « Aldebaran » et autre « Antarès », et Rodolphe, qui s’est déjà illustré avec « Gothic » ou bien encore « Le secret du Mohune ». Sur une trame et des personnages somme toute des plus classiques, les deux scénaristes réussissent donc sans mal à poser les bases d’une histoire prometteuse, passionnante et ouverte. Ainsi, le trois personnages centraux de ce premier épisode, les jumelles Joy et June et le gentil colosse Bram, ne révolutionnent pas le genre mais ont d’ores et déjà suffisamment de failles ou de zones d’ombre pour nous intéresser et nous donner envie de les suivre dans cette aventure spatiale. Rythmé, recelant de petites surprises et de quelques bonnes trouvailles, même si parfois on se pose des questions sur le côté plausible de certaines choses, le scénario de Léo et Rodolphe est le meilleur vecteur qui soit pour les illustrations de Zoran Janjetov. Le yougoslave, qui s’est illustré aux côtés de Moebius dans « L’Incal » et les « Technopères », prend d’emblée en spécialiste des aventures intersidérales la mesure du défi qui lui est proposé et nous offre des planches dans la droite ligne des autres sagas initiées par Léo et Rodolphe. Et si, pour nous, il réussit mieux dans la création des décors et vaisseaux que dans celle de certains personnages, notamment à cause de ses traits noirs anarchiques qui brouillent la pureté de ses lignes, ses dessins sont de bonne qualité et nous plongent directement dans le vif du sujet. Scénario malin et prometteur quoique classique, dessins parfaits pour ce type d’aventure, un univers pensé et apte à nous offrir moult rebondissements dans les épisodes suivants, ce premier opus de « Centaurus » se lit avec un grand plaisir et donne envie de très rapidement connaître la suite de l’histoire…

« Centaurus (T1) : Terre promise »
de Léo / Rodolphe (scénario) & Zoran Janjetov (dessins)
Delcourt /// 48 pages /// 12€

centaurusplanche

Laisser un commentaire »