Bookmaker artbetting.co.uk - Bet365 review by ArtBetting.co.uk

Bookmaker artbetting.gr - Bet365 review by ArtBetting.gr

Germany bookmaker bet365 review by ArtBetting.de

Premium bigtheme.net by bigtheme.org

David Duchovny – « Oh la vache ! »

baware 5 janvier 2016 0
David Duchovny – « Oh la vache ! »
livre duchovny

L’histoire : Vous connaissiez Emma Bovary ?… Voici sa lointaine cousine américaine, Elsie, une adorable et innocente petite vache au destin tout aussi romanesque. Pour Elsie Bovary, le bonheur a toujours été dans le pré – jusqu’au jour où elle prend conscience qu’elle est vouée à finir en steak haché dans nos assiettes. Bien décidée à éviter l’abattoir, Elsie se lance dans un projet de Grande Evasion. Son objectif : l’Inde, où elle sera considérée comme un animal sacré. Deux complices la rejoignent : Shlomo le cochon converti au judaïsme et Tom le Dindon qui voulait émigrer en Turquie. Et voici nos trois compères embarqués dans des aventures trépidantes, loufoques et hilarantes.

L’auteur : Né en 1960 à New York, David Duchovny est un touche-à-tout : acteur, réalisateur, producteur, scénariste et chanteur-compositeur. Après des études de lettres à l’université Yale, il se tourne vers Hollywood et connaît la consécration en incarnant l’agent du FBI Fox Mulder dans la série culte « X-Files » – dont une nouvelle saison inédite, après une éclipse de quinze ans, a débarqué sur nos écrans cette année. En 2008, David Duchovny a reçu le Golden Globe du meilleur acteur pour son rôle d’écrivain dans la série « Californication ». « Oh la vache ! » est son premier roman.

Forcément, lorsqu’est arrivée devant nos yeux de fans de théories du complot et d’extra-terrestres en goguette, la nouvelle d’un premier roman écrit par Fox Mulder, alias David Duchovny, nos babines se sont immédiatement retroussées en un sourire plein d’appétit et de gourmandise. Qu’allait-il donc pouvoir nous servir comme plat copieux ?… Un débarquement alien ou, pour rebondir sur son rôle d’écrivain à la dérive dans « Californication », une plongée étourdissante et trash dans le monde merveilleux des célébrités hollywoodiennes ?… Que nenni, le diablotin facétieux qu’il est nous prend à contre-pied avec une fable animalière aussi drôlissime que facile à lire. Initialement prévu pour le cinéma, et refusé par les plus grands studios d’animation,  cette aventure bovino-philosophique surprend par le ton badin qu’elle porte en permanence en bandoulière. Malin, Duchovny ne nous assène pas ses vérités et réflexions comme autant de sentences définitives. Non, lui préfère l’anecdotique, l’anodin, l’étrange, pour nous emmener avec lui au fil de ses idées. A l’instar de sa petite vache réfléchissante et de ses compagnons de route azimutés, Duchovny nous propose de faire un voyage sans conséquences, un trip où rien n’est difficile, tout est possible. Certes, ici ou là les jeux de mots se font un peu trop faciles, les blagues un peu trop lourdes, certes, avec ce roman David Duchovny ne réussit pas totalement à s’affranchir de quelques facilités et ficelles trop visibles, mais peu importe car finalement en évitant les références – qu’elles soient littéraires ou cinématographiques – on finit par prendre ce livre pour ce qu’il est, un divertissement de très bonne facture. Pour peu, même, que l’on soit friand d’absurde et de folie douce, voici que le récit prend des reflets gourmands, nous entraîne au cœur d’une comédie légère et surréaliste qui se s’interdit pas de lever quelques lièvres, de la surconsommation aux problèmes géopolitiques, avec un délicieux ton superficiel. Du diplômé de Yale qu’est David Duchovny, peut-être aurait-on pu attendre un roman plus ambitieux niveau style, plus ample et plus travaillé, mais au bout de compte, une fois le livre refermé – ce qui arrive vite puisqu’il est court et écrit comme un scénario -, cette histoire banale et sympathique nous aura fait passé un bon moment de lecture, auréolé d’un petit sourire aimable et d’une agréable sensation de légèreté. Avec son humour tendre et plein de fantaisie, « Oh la vache ! » fait partie de ces petits romans sans trop d’ambitions qui remplissent à merveille leur rôle, à savoir nous donner du plaisir en tant que lecteur même si, comme souvent, celui-ci ne dure pas très longtemps.  On attendra toutefois de lire un livre formellement et scénaristiquement plus fort pour dire si David Duchovny mérite ou non le titre de romancier.

David DUCHOVNY – « Oh la vache ! »
Grasset /// 202 pages /// 16,90€ (broché) – 11,99€ (eBook)
sortie le 13 janvier 2016

Envie de vous procurer ce roman ?… Pourquoi pas ici >>>

Laisser un commentaire »