Dionysos

Par où commencer ?…  On pourrait débuter tout simplement par le traditionnel  “Il était une fois“.  Mais ensuite, ça se complique. Car en fait, il était plein de fois. D’abord, il était une fois une bande de copains dans le sud de la France, qui montent une groupe et l’appellent Dionysos. Leur nom  a beau évoquer de sauvages bacchanales que la morale et les bonnes mœurs réprouvent, l’origine du groupe se situe sur les bancs du très sage lycée Camille Vernet de Valence, lorsque quatre amis, menés par Mathias Malzieu fondent leur premier groupe de rock. Trois poignées d’années plus tard, Dionysos est devenu quelque chose comme le meilleur groupe de rock en France. Ils enfilent les disques d’or, les tournées, les albums et les DVD live. Ils donnent tout sur scène laissant le public complètement sonné par la débauche d’énergie à laquelle il vient d’assister, de participer. Ils aiment les rencontres, les défis et les voyages, des Etats-Unis à l’Islande. Ils créent un univers en expansion permanente. A chaque fois, ils gardent la foi, et chaque étape est comme une première fois. Et à intervalle régulier, reviennent nous rendre une petite visite en forme d’album forcément puissant, forcément lumineux. Le dernier en date, “Vampire en pyjama”, ne déroge pas à la règle,  même s’il abandonne les chemins du rock virevoltant pour explorer un univers plus folk, plus posé, un opus plus introspectif, plus intime, qui dit beaucoup sur son auteur sous des atours de fiction, un disque où la voix de Babet se fait plus présente, comme un pont entre le passé et le futur. Le jedi semble avoir trouvé la lumière, reste à savoir si l’expérience scénique sera aussi folle que par le passé ou si elle sera plus en adéquation avec ce nouvel opus, c’est à dire plus calme. Réponse au Campo Santo !

LIVE AU CAMPO !
SAMEDI 23 JUILLET 2016 /// 20h
CAMPO SANTO – PERPIGNAN
23€