Bookmaker artbetting.co.uk - Bet365 review by ArtBetting.co.uk

Bookmaker artbetting.gr - Bet365 review by ArtBetting.gr

Germany bookmaker bet365 review by ArtBetting.de

Premium bigtheme.net by bigtheme.org

El Mediator en mode total festif et – un peu – nostalgique

baware 19 mai 2018 0
El Mediator en mode total festif et – un peu – nostalgique

Définitivement, irrémédiablement, on n’est pas sérieux quand on a 20 ans !… Et c’est tant mieux car cela permet de voir les choses en trop grand, de privilégier le plaisir et la fête, sans se soucier du lendemain, sans se poser de question. 20 ans, quel bel âge !… Déjà une petite expérience et tout l’avenir devant soi, quelques moments forts déjà vécus et une foultitude d’autres à venir, la fougue de la jeunesse sans aucune des vicissitudes de l’âge avancé… 20 ans et déjà tant à raconter. Alors, forcément, lorsque vient le moment de jeter un petit coup d’oeil dans le rétro de ces deux décennies passées, nombreux – trop même pour qu’on les énumère ici-même sans provoquer un zapping logique ! – sont les souvenirs remontant à la surface. Comment pourrait-il en être autrement pour votre serviteur, lui qui a eu la chance de voir naître ce formidable outil qu’est le Mediator, lui qui a eu l’occasion de l’accompagner au fil du temps, voire pendant quelques temps de faire partie de l’aventure ?… Des concerts, beaucoup, des bons et des moins bons, des surprenants, des décevants, des moyens aussi, certains vus dans l’enthousiasme, d’autres trop fatigués pour les apprécier, de belles découvertes, des confirmations attendues… Des gens, quelques-uns encore dans les parages, certain goûtant un repos bien mérité, d’autres ayant perdu de vue certaines valeurs essentielles en vendant leur âme, d’autres étant partis vers d’autres horizons… Et surtout des artistes, rencontrés quelques secondes ou quelques heures, la plupart du temps dans la proximité, l’échange, le partage. Des artistes de tous styles, toutes générations, d’ici ou d’ailleurs, parfois même de très loin, des artistes qui en quelques mots ont laissé chez le journaliste présent une ineffaçable trace…
Pour tout cela, et pour tout ce qui viendra dans les 20 ans à venir – en croisant les doigts pour que la marchandisation et la vénalité de certains ne viennent pas détruire le fragile édifice ! -, que ceux qui ont été à l’origine du Mediator, ceux qui l’ont fait vivre au fil du temps, ceux qui aujourd’hui sont à la barre, soient ici chaleureusement remerciés car sans eux la ville n’aurait pas la même saveur et nos vies seraient bien ternes !

Ceci étant, on ne saurait rester dans le domaine lacrymal et nostalgique très longtemps car pour cet anniversaire, Julien et son équipe, toujours fidèles au poste, toujours d’une rare efficacité (normal vous me direz tant ils aiment vraiment tous la musique et la vivent à 100%), nous ont programmé deux soirées totalement folles, totalement festives, et donc absolument immanquables.
Deux soirs de fête avec une overdose de bonnes vibrations, des groupes venus du fond des temps, certains parfois se reformant uniquement pour l’occasion, des groupes représentants la base même de la programmation du Mediator, faite de fusion et d’énergie, de mélange des genres et d’ouverture sur des styles parfois considérés comme « mineurs », loin de la hype préfabriquée et des artistes en carton surmédiatisés, tout juste bons à faire fantasmer quelques ados prépubères. Et même s’ils ne seront pas tous là (on pense notamment aux Kargols), ceux des jours seront suffisamment forts, suffisamment riches, pour que l’on se retrouve ensuite avec un immense sourire aux lèvres pendant de longues semaines, beaucoup de souvenirs et encore plus d’envies…

Allez, on se prend un shoot de « nostalgie » pendant deux jours et ensuite, cap sur les 20 prochaines années !

JEUDI 24 MAI /// 21h /// entrée libre

En collaboration avec Le Petit Agenda, le Mediator ouvre le bal de son anniversaire en invitant les groupes qui ont marqué les deux dernières décennies de la scène alternative nord-catalane.
7 groupes pour 3h30 de gros son et de bonnes vibrations.

Pas de panique il y en aura pour tous les goûts avec par ordre d’apparition à l’écran (non contractuel, hein, venez pas vous plaindre si ça bouge entre temps) : l’ondulation festive de Zip, sorti tout droit de la plantation à problèmes de Kana, la fusion ethno-agricole des Madeleines, la brutalité jouissive de Bullshit Inc (enfin de retour après 10 ans de silence !), le renouveau heavy-metal porté par Höly Ghözt, le reggae made in ici des 100 Grammes de Têtes, le brouillage de pistes (entre ska, punk, ragga, hip-hop, électro et dub) de Belouga, et, last but not least, l’explosivité ska-rock de Los Raskaï

Bref, une soirée qui va groover, qui va bastonner, qui décaper les cages à miel et faire craquer quelques nuques. Préparez vos cervicales, ils viennent tous pour vous mettre le feu !

VENDREDI 25 MAI /// 21h /// 10€

Normalement, il devrait vous rester un peu de jus après la première soirée anniversaire. Enfin, on vous le souhaite car la deuxième promet d’être au moins aussi intense, aussi explosive.

Et à tout seigneur, tout honneur, c’est sous le signe de la bodega des Négresses Vertes que cette soirée est placée. De retour après une absence beaucoup trop longue, les Négresses Vertes sonnent comme une évidence pour cet anniversaire, synthèse parfaite de ce que le Mediator a toujours véhiculé, entre musique festive et engagement, alternatif et mainstream. Et puisque la petite bande emmené par Mellino fête aussi un anniversaire, celui des trente ans de la sortie de son album phare « Mlah », il y avait une forte logique à les célébrer en même temps dans le seul et unique temple des Musiques Actuelles de notre département, qui plus est dans un cadre qui correspond à l’alternative philosophie initiale du groupe, loin des grandes messes où ce vétéran n’est qu’un nom destiné à faire cracher un peu de monnaie supplémentaire à des festivaliers déconnectés des années 80 et 90.

Ajoutez-y la machine funk idéale, la locomotive du groove qui tue, j’ai cité la Malka Family et un sautillant dj adepte de l’électro-world, alias Dj Click, et vous voila en présence d’une soirée diaboliquement efficace, pleine d’une nostalgie régénératrice et de folie douce, où les tempes grises ou colorées risquent d’être plus nombreuses que les boutons d’acné, mais qui devrait, sans nul doute, faire trembler les murs du Mediator…

Deux premières soirées, car il semblerait que deux autres viennent nous chahuter à la mi-juin, pour fêter dignement (ou pas) l’anniversaire du Mediator entre gens de bonne compagnie, histoire de poser les – bonnes – bases des vingt prochaines années… Il ne manque plus qu’une chose… Que l’on se retrouve là-bas pour se remémorer quelques-uns de ces souvenirs marquants des deux décennies passées tout en écoutant la meilleure combinaison musicale proposée ces derniers temps dans le lieu le plus sympa du département, voire de la région, le tout en trinquant aux années qui viennent et à tous ces rendez-vous que l’on a hâte de découvrir…

Laisser un commentaire »