Feu ! Chatterton – Volin

FEU! CHATTERTON

Il aura suffit d’un peu moins de trois ans au quintette parisien Feu! Chatterton pour installer durablement au cœur de la scène musicale hexagonale. Dans un monde préfabriqué où tout va vite, les modes comme les groupes, les gens comme les styles, le groupe fait figure d’emblée d’omni, hybride étrange entre pop et slam, rock et hip-hop, chanson théâtralisée et exubérance poétique. Décalé et déjanté, Feu! Chatterton ne s’interdit aucun thème, aucun sujet, collant ses mots magnifiés sur des musiques mutiques, se jouant des codes pour mieux les détourner, les amplifier. Car c’est bien de mots enjolivés et enjôleurs dont il s’agit, ceux que la petite bande utilise, comme nulle autre, pour composer un tableau surréel, entre poésie épique et pop rock doux, électro envoûtante et énergie débordante. Après avoir partagé la scène avec Fauve, hanté les plus grands festivals – des Francofolies de la Rochelle à Rock en Seine en passant par les Bars en Transe à Rennes -, conquis les cœurs des professionnels et de la presse généralement dithyrambe devant tant de liberté et de malice, ces cinq dandys, adeptes des pistes aussi brouillées que des œufs, ont – enfin ! – livrés une première production longue, un album, “Ici le jour (A tout enseveli), à la fois riche et épuré, complexe et sincère, un condensé de leur talent brut, celui de faire rimer rock et littérature, poésie et ambiances électrisantes. De quoi nous donner encore un peu plus envie de faire un bout de chemin avec eux !

VOLIN

Planant, riche, entre sophistication racée et jaillissement viscéral, l’univers du trio montpelliérain Volin d’entrée nous intrigue avant de nous capter et ne pas nous lâcher. Avec ces mots qui fusent et se heurtent en douceur, cette écriture ciselée qui ne laisse rien au hasard ou à la facilité, Volin s’inscrit à la marge de ce courant indie rock où on peut aisément les classer. En faisant ce petit pas de côté, Colin, Maxime et Romain se sont engagés dans un chemin nettement pus intéressant que celui généralement emprunté par leurs petits camarades. Nourri, visiblement, par la littérature et les grands manipulateurs de mots que sont ou pouvaient être Bashung, Dominique A, Gainsbourg, Volin a su se construire un univers qui lui est propre, porté par des mots qui font sens posés sur des mélodies qui font planer. De quoi être pleinement rassuré sur la qualité de cette nouvelle scène française qui, au regard de certains groupes et artistes mis en avant par l’ensemble des médias hype, nous semble un tantinet surévaluée.

FEU! CHATTERON + VOLIN
Vendredi 4 Décembre 2015
/// 21h /// 12€ (réduit) > 15€ (plein)
EL MEDIATOR – avenue du Général Leclerc – PERPIGNAN