Bookmaker artbetting.co.uk - Bet365 review by ArtBetting.co.uk

Bookmaker artbetting.gr - Bet365 review by ArtBetting.gr

Germany bookmaker bet365 review by ArtBetting.de

Premium bigtheme.net by bigtheme.org

Gauvain Sers

baware 24 mars 2018 0
Gauvain Sers

Avec sa gapette de Gavroche, son petit air d’un autre temps, ses chansons en apparence simples, ses mélodies faciles qui immédiatement donnent le sourire et envie de siffloter, Gauvain Sers n’a pas eu besoin de beaucoup de temps pour se faire une petite place à la fois sur la scène hexagonale que dans nos cœurs. Un an et une tournée marathon en première partie de Renaud, auquel il est difficile de ne pas penser lorsqu’on l’écoute, et le voici propulsé sous le feu des projecteurs, parfois même injustement attaqué, encensé la plupart du temps par des générations différentes qui, chacune, vient chercher dans son univers pastel quelques moments de bonheur. Bien sûr, tout n’est pas lisse chez lui, il peut très bien nous parler de choses dures, d’instants difficiles, mais même dans ce cas-là, sa gouaille rend les maux plus agréables, les mots plus doux à entendre. Se plaçant délibérément dans la lignée des grands prédécesseurs que peuvent être Renaud (toujours lui), Ferrat, Brassens ou son modèle Alain Leprest (qu’il cite régulièrement), Gauvain Sers ne cherche pas à révolutionner la chanson française, à complaire à quelques faiseurs de hype toujours prêts à retourner leur veste au gré du vent quitte à démolir demain ce qu’ils ont léché hier, non, lui trace son petit bonhomme de chemin avec en ligne de mire un seul et unique objectif : offrir aux gens de chansons simples, mais pas simplistes, proches d’eux, de leurs préoccupations, de leurs vies, quelques mots sympas pour passer un bon moment et s’évader quelques instants d’un quotidien pas si facile. Alors oui, Gauvain Sers fait de la chanson française et pour certains c’est un gros mot !… Mais à voir les sourires sur les visages à la fin de chaque concert, on se dit que c’est peut-être bien lui qui est dans le vrai. Pourvu, donc, que les mains dans les poches à la recherche du temps passé ou sur les cordes de sa guitare, Gauvain Sers continue longtemps à nous mettre des paillettes dans les yeux !

1ère partie : Leïla Huissoud

VENDREDI 30 MARS /// 21h
EL MEDIATOR – Avenue du Général Leclerc – PERPIGNAN
20€>23€
infos et réservations : www.elmediator.org

Laisser un commentaire »