Bookmaker artbetting.co.uk - Bet365 review by ArtBetting.co.uk

Bookmaker artbetting.gr - Bet365 review by ArtBetting.gr

Germany bookmaker bet365 review by ArtBetting.de

Premium bigtheme.net by bigtheme.org

Heavy Metal Night V

baware 9 avril 2017 0
Heavy Metal Night V

Un anniversaire, que l’on soit petit ou grand, chevelu ou non, amateur des œuvres intemporelles et inoubliables de Dorothée ou metal freak biberonnant au thrash metal,ça se fête, un point c’est tout !… Et de poings levés bien haut, serrés ou aux doigts formant fort opportunément une sorte d’antenne à vibrations magnétiques (oui bon je sais ce n’est pas tout à fait ça mais il ne faut pas d’emblée effrayer les âmes perdues qui se seraient égarées sur cette page en pensant y trouver la recette du kouign-amann !), il sera sûrement question lors de ce sabbat musical qui viendra, entre houblon et décibels furibards, célébrer les 10 ans des headbangers stakhanovistes réunis sous la bannière Pyrenean Metal. Une décennie à porter la bonne parole métal sur une terre pas forcément très ouverte, bien que dotée d’un riche passé en la matière, une décennie ponctuée de concerts mémorables, de rencontres improbables et, désormais, d’un festival – le Pyrenean Warriors Open Air – aux lettres de noblesse écrites en sang et or. Dix années passées à surmonter les obstacles et à sauter les barrières d’un monde musical trop souvent sectaire, qu’il convenait de fêter dignement dans l’un des lieux les plus ouverts et indispensables du département : le Mediator.
Alors, on échauffe correctement ses cervicales, on fait quelques pompes (le premier qui dit à bière sera mis au pilori en plein milieu d’un wall of death !) histoire de mettre ses muscles à température, on fait quelques vocalises éructantes afin de pouvoir tenir une soirée entière et on pousse ses petits pieds tiagués vers l’antre maléfique de cette soirée diabolique…
Allez, on se retrouve là-bas bande de petits graisseux, il y a des cages à miel qui ont besoin d’être réveillées !

BLASPHEME

Les groupes de heavy metal français ayant traversé les décennies ne sont, finalement, pas si nombreux que cela. Formé en 1981, Blasphème fait donc partie de ce club très fermé des furieux ayant réussi à garder la foi sur une aussi longue période. Bien sûr, il y eut des absences, plus ou moins longues, des retours éphémères, des départs et des arrivées, mais au bout du compte, trente-six ans plus tard, la petite bande est encore là pour porter haut l’étendard d’un hard-rock s’exprimant dans la langue de Molière. Testostérone parfaitement maîtrisée, rythmes incisifs tranchants net toute velléité de rester immobile, ambiances heavy qui jamais ne rendent les armes, Blasphème est une fabuleuse machine à faire headbanger les têtes chevelues. Cerise sur le gâteau, le hasard, qui parfois fait les choses de manière étrange, poussera deux batteurs issus des rangs du Pyrenean Metal à se relayer derrière les fûts pour palier à l’absence involontaire du titulaire du poste… D’avance chapeau bas à eux…

LEATHER HEART

Méfiez-vous, ce n’est pas parce qu’ils ont l’air de sortir à peine de l’enfance et n’œuvrent sur la scène heavy metal madrilène depuis peu d’années, que ces cinq-là ne sont pas de redoutables bretteurs. Maniant avec précision les codes d’un heavy classique, ils devraient sans nul doute faire monter la température d’un Mediator qui n’en demande pas tant.

SANCTUAIRE

Bienvenue dans un monde sombre, tourmenté, un univers fait de sang et de larmes, une vie emplie de tourments et de drames. Bienvenue dans la sphère diabolique de Sanctuaire, combo grenoblois au heavy simple et direct, au metal fantasmagorique et envoûté. Préparez vos crucifix, Lucifer débarque avec eux…

CITADELLE

Si ce quatuor n’a, pour l’instant, pas de production discographique à nous mettre sous la dent biseautée, il n’en a pas moins une réputation déjà fort appréciable de groupe à suivre. Hymnes fédérateurs, mélodies qui claquent et riffs qui bastonnent, Citadelle est l’une des révélations heavy-metal de cette dernière année. Il fallait bien qu’il se pose un instant à Perpignan pour que l’on puisse vérifier si la légende en construction est méritée…

SAMEDI 15 AVRIL 2017 /// 21h
EL MEDIATOR – Avenue du Maréchal Leclerc – PERPIGNAN
12€>15€

Laisser un commentaire »