Bookmaker artbetting.co.uk - Bet365 review by ArtBetting.co.uk

Bookmaker artbetting.gr - Bet365 review by ArtBetting.gr

Germany bookmaker bet365 review by ArtBetting.de

Premium bigtheme.net by bigtheme.org

La Zompa Family célèbre son « Umana Town »

baware 1 octobre 2017 0
La Zompa Family célèbre son « Umana Town »

La petite famille de la Zompa Family était de sortie, en ce joli mois de septembre, pour un concert à double entrée dans la charmante – quoiqu’un peu endormie – cité audoise d’Alzonne. Une soirée organisée par l’association « 11Bouge » afin de remercier son public fidèle et tous ceux qui l’ont soutenu tout au long de leur existence et lors des récents aléas qui l’ont vu être délogée manu militari de sa salle fétiche, le Chapeau Rouge à Carcassonne. Mais, pour la Zompa Family, au-delà d’un engagement fort et ancien auprès des agitateurs musicaux de « 11 Bouge », c’était également l’occasion de fêter la sortie de son album «Umana Town» en numérique. Un opus détonnant, aux sonorités reggae, rock, punk, ska, électro. dont la diversité linguistique et le métissage culturel en font une œuvre indispensable, un disque étonnant et étourdissant qui tient autant de la – légitime – revendication que de l’envie de mélanger les cultures du monde pour faire la fête. 7 années d’existence – déjà !… comme le temps passe vite – pour ce collectif qui ne se prend pas au sérieux mais sait si bien délivrer sur scène une énergie rocambolesque qui emporte les spectateurs, les poussant à devenir à leur tour, et à grand renfort de jump et de pogo, les acteurs de leurs concerts. L’occasion était trop belle pour ne pas se poser quelques instants au doux soleil de septembre et faire un petit point sur la sortie de « Umana Town »… 

Votre album est issu d’un financement participatif. A cette occasion, vous avez pu constater l’engouement de votre public qui vous suit depuis votre premier album. Quelle énergie cela propage dans votre processus de création musicale ?
Il s’agit d’une production plus proche de notre public. Ce choix leur a permis aussi de juger si notre démarche en vaux la peine. Si, au contraire, le financement n’avait rien donné de concret, cela nous aurait alerté sur notre travail et du coup des remises en question évidentes auraient eu lieu sur notre album. Pour nous, le financement participatif est vraiment un juge de paix, une façon de jauger la réception par le public de notre musique.

Vous êtes un collectif qui prône la diversité et le métissage culturel. Racontez-nous un peu comment se déroulent vos séances d’écriture. Est-ce un travail commun ? 
La composition des textes est réalisée par le chanteur principal : Andrea. Ensuite, Olivier réalise la mise en musique de ses mots. Nos rôles au sein du groupe sont bien définis, ils se sont créés au fil des années, instinctivement.

Quatre ans se sont passés depuis votre premier album. Quel chemin de créativité avez-vous parcouru ?
Quatre ans cela peut paraître long mais finalement c’est très court. D’abord, nous avons beaucoup tourné avec cet album, deux ans intenses à se produire sur des scènes un peu partout en France et en Europe, pour propager notre musique et donner l’occasion au plus grand nombre de connaître nos morceaux. Puis il nous a fallu du temps aussi pour créer le second album avec ses 17 titres. Il fallait peaufiner l’écriture, l’ajuster puis se réunir afin de répéter et trouver les bons accords, ça prend du temps de faire les choses bien !… Et enfin, un an pour l’enregistrement car nous nous auto-produisons donc le temps s’allonge. Parfois, même, quelques mouvements à l’intérieur du groupe ont ralenti cette progression somme toute assez linéaire et classique.

Vous revendiquez la culture catalane. Vous écrivez des textes engagés, et en ce moment malgré l’actualité plutôt sombre, vous restez positif dans votre démarche et dans vos chansons, qu’est-ce qui vous motive et quel est LE message essentiel ?
C’est un territoire qui nous a bien accueillis même si nous ne sommes pas catalans. Notre implication dans le tissu local est importante au quotidien et nous soutenons la cause d’associations qui nous tiennent à cœur. Tout cela nous donne de l’énergie et l’envie de continuer à partager nos convictions en musique. En tant que musicien nous avons le devoir de transmettre des messages forts et nous le faisons du «côté du peuple».

Dans cet album, quelle est la chanson qui incarne le mieux vos idéaux et pourquoi ?
Chaque personne peut se reconnaître dans l’une ou l’autre de nos chansons. Cependant, si nous devions en choisir une, choix quasi impossible tant nous les aimons toutes, nous dirions « Pegas Fuego », une chanson touchante, avec un message «plus enragé et engagé», que nous aimons beaucoup.

Quels sont vos projets ? Une tournée est-elle prévue pour 2018 ?
On a des projets «dans les tuyaux» mais c’est encore trop tôt pour en parler… à suivre donc…

Interview et photos : Liza Brume

Laisser un commentaire »