Nawell MADANI

nawell madani3

 

Dans l’imaginaire collectif, la Belgique est souvent associée aux moules frites, au foot (pour les plus anciens), à la possibilité de défiscaliser quand on a quelques menues monnaies en stock, voire pour les plus mélomanes d’entre nous à Salvatore Adamo !… Désormais, ne nous y trompons pas, il faudra y ajouter cette petite bombe d’énergie comique pure, ce concentré de charme dévastateur, qu’est Nawell Madani. Car avec son sens aiguisé de l’observation, sa façon unique de nous parler de la vie quotidienne, du couple, des femmes, de la sexualité ou de l’amour, elle a réussi, en quelques mois seulement, à se hisser tout en haut de l’Olympe humoristique français. Après un petit tour, pas forcément bien vécu, du côté du Jamel Comedy Club – semble t’il le passage obligé pour qu’un nouveau talent puisse éclore dans l’hexagone ! -, elle s’est envolée en solo pour nous offrir ce spectacle hyper vitaminé, cocktail revigorant à base d’humour girly, d’engagement subliminal et de malicieuses mises en perspectives. Percutante, détonnante, Nawell Madani se moque de tout et de tout le monde, sans préjugés ni tabous, juste pour le plaisir d’aligner les vannes qui claquent et les mots qui surprennent. Comment pourrait-on en vouloir à un si joli minois d’ailleurs ?… Comment pourrait-on ne pas rire face à ces sujets tabous pris à bras le corps, sans langue de bois, sans cette fausse provocation trop souvent usitée par les stand-uper ?… Si, avec «C’est moi la plus belge», Nawell Madani nous fait rire avec sa propre histoire, c’est surtout un vent d’air frais qu’elle fait souffler d’un seul coup sur une scène humoristique de plus en plus surchargée et formatée.

Vendredi 12 DÉCEMBRE /// 20h29
Palais des Congrès /// PERPIGNAN
28€>33€ ///  Réservations : www.boitaclous.com