Nika Leeflang – “Night Call”

Il est des appels nocturnes que l’on préfère recevoir à d’autres, voix douce nous susurrant quelques mots fragiles au cœur d’une nuit déglinguée, où tous les chats sont mauves et où les chevaux du plaisir ne peuvent que hennir leur solitude. Lorsque les lumières de la ville figent les visages blêmes d’égarés magnifiques et laissent peu à peu place à de vagues vies éteintes, cette même voix nous porte, délicatement, sans heurt ni douleur, nous prend par la main et nous emmène vers un sentier émotionnel pur et cristallin. Une voix, celle de Nika Leeflang, que l’on a connu agitée lorsqu’elle se pose sur les rythmes des Liminanas, plus décalée et âpre lorsqu’elle épouse les contours de l’imaginaire de Renaud Papillon Paravel, plus grungy quand elle se pique de laisser ses songs voler en solo… Aujourd’hui, Nika prépare un EP, continue à tourner, joue les filles de l’air rock et secoue, une fois de plus, nos habitudes en nous livrant un “Night Call” en mode intense, prenant, road-trip vocal aux accents lancinants, loin du bruit et de la fureur, mais avec une puissance et une émotion encore plus forte. Pourvu que l’album soit du même tonneau !…