Supamoon – Leggings – Dab Rozer

SUPAMOON

Par une belle nuit d’été, ou peut-être était-ce en journée, allez savoir, trois enfants de la Lune ont soudain pris leur envol, s’élevant peu à peu dans les cieux éternels pour, d’un coup, partir voguer plein d’espoirs vers un ailleurs enjôleur, un horizon lointain fait de beauté et de vibrations douces. Après quelques volutes délicates, quelques heures volées à l’infini, les voici qui se sont posés, enfin, sur une étrange petite planète bleue, endroit rêvé pour porter leur message délicat à petits coups tendres de notes aériennes et de mélodies envoûtantes. Nous conviant sans nous brusquer à un voyage émotionnel supersonique, le trio nous caresse de ses douces mélopées pop et trip hop, soul et jazzy, électro et hip-hop, mélange planant porté au firmament par la voix de Claudia, grande prêtresse des rêves évanescents et des désirs plus ou moins sous-jacents. Loin de ces sons aseptisés que l’on nous sert trop souvent, et pas que dans les grandes radios FM, Supamoon nous enroule dans un cocon onirique où se mêlent des sentiments contradictoires, des couleurs extrêmes – et pourtant tout sauf agressives ! – et des sonorités étourdissantes. Une chose est sûre en tout cas, avec ce genre de proposition, on ne risque pas de laisser ces trois anges musicaux repartir vers leur planète d’origine…

LEGGINGS

Une guitare et une batterie, il n’en faut pas plus à Leggings pour faire monter la température d’un cran et agiter devant nos yeux ébahis une banderille rock aussi entêtante qu’efficace. Pour Alban et Olivier, comme une évidence la musique se consomme chaude et ébouriffante, mélange d’élégance et d’énergie brute, de désir et d’inspiration débridée. Electro et rock, pop et énervés, les morceaux de Leggings appellent à une immédiate adhésion, un mouvement irrépressible de la tête, comme une savoureuse et gourmande invitation à une plongée à corps perdu dans les méandres d’un fleuve musical fougueux et hautement énergisant. Peu importe l’âge des artères ou la longueur des cheveux, il suffit d’un peu de “Bang him”, pour que d’un coup d’un seul les frontières et les barrières s’estompent, le cœur s’emballe et les mains se lèvent au ciel pour une incantation musicale magique. Nul besoin d’être plus de deux quand on a autant de talent que Leggings, quand on a cette folle capacité à se transcender pour faire voltiger les notes et fusionner les mélodies les plus enivrantes. Et s’il y a beaucoup de façons d’accéder au nirvana, une chose est sûre c’est que Leggings est l’une des plus efficaces et des plus rapides qui soit pour le faire !…

DAB ROZER

A la croisée du rap, du groove et du jazz, dans un monde où chaque mot, chaque phrase semble contenir en son sein une histoire complète, où la vie est faite de joies et de colères, de révoltes et de coups de cœur, Dab Rozer nous entraîne, entre métaphores et sonorité vibrante des lyrics, sur un chemin peuplé de flow percutant et de textes efficaces. Explosant les formats habituels du genre tout en respectant ses codes, il parcourt des lignes obliques pour mieux distiller un hip-hop old school totalement atypique, allumant ainsi un phare éblouissant dans la nuit pour nous envoyer une bonne dose de vibrations sauvages. Appel au partage et à la fraternité, la musique de Dab Rozer ne cherche pas à revendiquer ou à choquer, elle prend plutôt son temps de nous entourer de vibes délicates et caressantes, de flow qui coule sur notre peau comme une brise chaleureuse. Loin de sentiers rabattus par les tenants d’un rap clash, Dab Rozer joue l’épure et le groove, les mots qui touchent calmement, sans jamais heurter. Au rythme de son pas à pas, Dab Rozer nous propose une double lecture en rime et sens qui nous propulse dans un cocon ouaté qui fait du bien. Et peu importe que l’on soit ou non amateur de hip hop, que l’on ait les codes du genre ou pas, ici le plaisir du flow accompagne la douceur des notes, nous envoyant directement dans un univers propice au partage et à l’optimisme, bref le vecteur idéal pour une soirée d’été en bord de mer…

FESTIVAL SAINT-CYP EN LIVE
MERCREDI 6 JUILLET 2016 /// 20h
Place de Marbre – SAINT-CYPRIEN
gratuit