Trepalium – Bonescraper – Altered Beast

TREPALIUM

Une grosse dose de thrash metal, un bon gros son hardcore teinté de death, quelques pincées de jazz funk (si, si y’en a aussi !), Trepalium ne fait pas dans la dentelle quand il s’agit de nous faire headbanger. Résultat, c’est avec une puissance inégalée que le groupe poitevin conquiert album après album ses galons de machine de guerre. Complètement à part sur la scène métal française, Trepalium fait tomber les barrières entre les styles, se jouant des frontières qui normalement séparent le métal, le jazz, le funk ou bien encore le blues. Avec des ambiances groovy à souhait, la petite bande nous envoûte et nous donne une irrésistible envie de faire un bon gros circle pit, fût-il dans un lieu aussi cosy que le DB. Mais faites attention, se frotter à Trepalium, c’est prendre le risque de plonger irrémédiablement dans une marmite de riffs bouillants et de titres incandescents. Etes-vous prêts à vous brûler ?!

BONESCRAPER

Les narbonnais de Bonescraper ne sont pas en reste lorsqu’il s’agît de mettre tous les curseurs à fond pour mieux nous récurer les cages à miel. Ce qu’ils réussissent à grands coups de titres percutants, agressifs et lourds à souhait. Dans la grande famille des  Megadeth, Exodus et autres Slayer, Bonescaper se place en héritier aussi respectueux qu’efficace. Une bonne petite dose de speed thrash, avec ce qu’il faut là où il faut de puissance et de poils,  juste avant de se laisser porter par la vague death, quoi de mieux en ces temps un peu froids ?!

ALTERED BEAST

A l’ancienne, les amiénois d’Altered Beast délivrent un heavy thrash’n’roll qui ne se pose pas de questions. Ici, on envoie du lourd, du rapide, du brutal, de l’efficace !… Résultat, le groupe enfile les concerts comme d’autres les bières et se retrouve à porter sa bonne parole métal un peu partout dans l’hexagone et se taille une réputation de gang furieusement méchant. Alors, pour quelques riffs de plus, les voici quittant leur nord chéri pour venir goûter aux sensations sudistes. Reste à savoir s’ils sauront mettre le feu au DB ?… Sans trop prendre de risques, on peut parier que oui !

à partir de 1h > 5h du matin : Man Man vs Lukili (Modern tech house) – entrée 5€ (gratuit pour ceux déjà présents avant 1h et pour les filles)

Samedi 05 septembre 2015 /// 20h /// 10€ (réduit)>14€ (plein)
Le Db /// 81 route de Perpignan – NARBONNE (11) /// 04.68.48.89.44 /// www.le-db.com