Bookmaker artbetting.co.uk - Bet365 review by ArtBetting.co.uk

Bookmaker artbetting.gr - Bet365 review by ArtBetting.gr

Germany bookmaker bet365 review by ArtBetting.de

Premium bigtheme.net by bigtheme.org

Visa Pour l’Image

baware 24 août 2016 0
Visa Pour l’Image

Le festival de photo-journalisme de Perpignan dresse, cette année encore, un constat implacable sur l’état d’un monde qui ne sait plus quoi inventer pour aller le plus vite possible dans le mur…

Triste époque que celle qui voit les peuples se défier, se tuer au nom de telle ou telle idée, multiplier les scènes d’horreur et de désolation en oubliant qu’un simple sourire peut parfois résoudre nombre de problèmes réels ou supposés… Triste époque que celle qui voit l’intolérance gagner du terrain, les visages se crisper à la simple évocation de l’altérité, les poings se fermer devant toute tentative de discussion apaisée… Triste époque que celle dans laquelle nous sommes entrés et qui, mois après mois, au son d’une litanie de drames et de colères, voit nombre d’extrêmistes vouloir nous faire pénétrer en plein cœur des ténèbres !
Face à ces images d’horreur qui ont, bien malgré nous, fait notre quotidien cette année, il est essentiel, vital même, de pouvoir faire une pause, prendre le temps de la réflexion, de l’observation. Des migrants, qui fuient la violence et la mort, aux attentats, qui ont traumatisé tous les continents en une extension aussi folle que dramatiquement planétaire du domaine de la lutte armée, en passant par les catastrophes, passées ou présentes, dûes à l’homme ou à la nature, des femmes et des hommes, parfois au péril de leur vie, souvent dans un anonymat presque complet, ont fait vœu d’en être les témoins objectifs en capturant le réel dans ce qu’il a de plus cruel mais aussi de plus beau. Comme chaque année, c’est à Perpignan qu’ils se donnent tous rendez-vous pour, le temps d’une quinzaine, nous emmener au cœur de ce monde fou qui, pourtant, ne cesse de nous fasciner et, paradoxalement, nous laisse au bout des mots encore un peu optimistes. Quinze jours comme une parenthèse enchantée pour se poser au plus près de celles et ceux qui ont fait l’évènement cette année, pour être émus ou révoltés, pour s’informer et se rappeler. Quinze – petits – jours pour faire le point et le plein d’images fortes, de sentiments contradictoires et d’informations forcément nécessaires à la compréhension d’un monde – encore – malade.

Durant un festival de musiques alternatives, Yann, technicien lumière, est monté en urgence sur la structure métallique pour procéder à une réparation. Il profite de l’occasion pour jouir du concert à cet endroit singulier. Dour Festival, Belgique, 16 juillet 2011. © Claire Allard During an alternative music festival, Yann, the lighting technician, is doing an emergency repair perched on the scaffolding – a great vantage point for the concert. Dour Festival, Belgium, July 16, 2011. © Claire Allard Photo libre de droit uniquement dans le cadre de la promotion de la 28e édition du Festival International du Photojournalisme "Visa pour l'Image - Perpignan" 2016 au format 1/4 de page maximum. Résolution maximale pour publication multimédia : 72 dpi. Mention du copyright obligatoire. The photos provided here are copyright but may be used royalty-free for press presentation and promotion of the 28th International Festival of Photojournalism Visa pour l'Image - Perpignan 2016. Maximum size printed: quarter page Maximum resolution for online publication: 72 dpi Copyright and photo credits (listed with captions) must be printed.

Durant un festival de musiques alternatives, Yann, technicien lumière, est monté en urgence sur la structure métallique pour procéder à une réparation. Il profite de l’occasion pour jouir du concert à cet endroit singulier. Dour Festival, Belgique, 16 juillet 2011.
© Claire Allard

 

LES EXPOSITIONS

Hôtel Pams

FELIPE DANA (The Associated Press) > Le virus Zika

Couvent des Minimes

Niels ACKERMAN (Lundi 13) > Les enfants de Tchernobyl sont devenus grands
Claire ALLARD > Les hommes de l’ombre
Peter BAUZA (Echo Photojournalism) > Copacabana Palace, Brésil
Yannis BEHRAKIS (Reuters) > Les chemins de l’espoir et du désespoir
Valerio BISPURI > Paco, une histoire de drogue
Marie DORIGNY > Displaced – Femmes en exil
Laurence GEAI (Sipa Press) > Eaux troubles
David GUTTENFELDER > Retour au pays
Yuri KOZYREV (Noor – National Geographic Magazine) > Kurdistan : l’autre Irak. Comment les Kurdes redessinent les frontières du nord-est de l’Irak
Aris MESSINIS (AFP) > Scènes de guerre en zone de paix
Dominic NAHR > Un Etat déchiré
Frédéric NOY (Cosmos) > Ekifire, les demi-morts
Andrew QUILTY (Agence Vu’) > Après l’opération «Liberté immuable»
Marc RIBOUD > Cuba

Eglise des Dominicains

Catalina MARTIN-CHICO (Cosmos) > Les derniers nomades d’Iran
Anastasia RUDENKO > Internats – Institutions pour les handicapés mentaux en Russie
Brent SIRTON (Getty Images Reportage pour National Geographic) > Guerres d’ivoire

Palais des Corts

Juan ARREDONDO (Getty Images Reportage) > La génération du conflit : les enfants soldats en Colombie

Chapelle du Tiers Ordre

Frédéric LAFARGUE (pour Paris Match) > Echapper à Daech

Arsenal des Carmes

Daily Press > Les journaux quotidiens internationaux exposent leurs meilleures images de l’année.

Pendant la transhumance, la petite Mahsan et sa famille, ainsi que tous les Bakhtiaris, s’arrêtent tous les soirs dans un lieu différent, aux pâturages de plus en plus verts chaque jour… Shirin Bahar, près de Lali, Khouzistan, Iran, avril 2016. During transhumance, the Bakhtiari people, such as Mahsan and her family, spend the night at a different point so that their animals can graze on fresh pastures. Shirin Bahar, near Lali, Khuzestan, Iran, April 2016. © Catalina Martin-Chico / Cosmos Photo libre de droit uniquement dans le cadre de la promotion de la 28e édition du Festival International du Photojournalisme "Visa pour l'Image - Perpignan" 2016 au format 1/4 de page maximum. 
Résolution maximale pour publication multimédia : 72 dpi
Mention du copyright obligatoire. 
The photos provided here are copyright but may be used royalty-free for press presentation and promotion of the 28th International Festival of Photojournalism Visa pour l'Image - Perpignan 2016.
Maximum size printed: quarter page
Maximum resolution for online publication: 72 dpi
Copyright and photo credits (listed with captions) must be printed.

Pendant la transhumance, la petite Mahsan et sa famille, ainsi que tous les Bakhtiaris, s’arrêtent tous les soirs dans un lieu différent, aux pâturages de plus en plus verts chaque jour… Shirin Bahar, près de Lali, Khouzistan, Iran, avril 2016.
© Catalina Martin-Chico / Cosmos

 

LES PROJECTIONS

Compte-tenu des évènements dramatiques récents et des risques qu’une telle manifestation peut engendrer, seules les projections au Campo Santo sont maintenues. Le principe, lui, reste le même, à savoir une rétrospective de l’actualité de l’année écoulée mais aussi un coup d’œil dans le rétroviseur pour se remémorer des faits ou des personnalités majeurs de l’Histoire…

> Les réfugiés aux portes de l’Europe et les problèmes d’immigration dans le monde
> Camps de réfugiés rohingyas au Bangladesh et en Birmanie
> Gaza et Hébron
> Migrants africains en Afrique du Sud
> Une situation toujours sous haute tension : Syrie, Irak, Turquie, Kurdistan, Yémen, Libye, Daech
> Un an après le virus Ebola
> Campagne électorale américaine
> 1936, le Front populaire
> Jeunesse afghane et égyptienne
> Vautours et requins avec le National Geographic
> Les 30 ans de l’Agence VU’
> Hommage à David Bowie, à Prince et aux disparus de l’année
> Hommage à Peter Marlow, Antonio Zambardino, Leila Alaoui, David Gilkey, Majd Al Dairani et à tous les photographes et journalistes disparus cette année

 

Deux garçons fument du paco. Le plus jeune a seulement 12 ans. Pelourinho, centre historique de Salvador de Bahia, mars 2010. © Valerio Bispuri Two boys (one only 12 years old) smoking paco. Pelourinho, the historic center of Salvador de Bahia, March 2010. © Valerio Bispuri Photo libre de droit uniquement dans le cadre de la promotion de la 28e édition du Festival International du Photojournalisme "Visa pour l'Image - Perpignan" 2016 au format 1/4 de page maximum. Résolution maximale pour publication multimédia : 72 dpi. Mention du copyright obligatoire. The photos provided here are copyright but may be used royalty-free for press presentation and promotion of the 28th International Festival of Photojournalism Visa pour l'Image - Perpignan 2016. Maximum size printed: quarter page Maximum resolution for online publication: 72 dpi Copyright and photo credits (listed with captions) must be printed.

Deux garçons fument du paco. Le plus jeune a seulement 12 ans.
Pelourinho, centre historique de Salvador de Bahia, mars 2010.
© Valerio Bispuri

 

VISA POUR L’IMAGE 2016 /// PERPIGNAN
Entrée gratuite – Tous les jours de 10h à 20h

du 27 août au 11 septembre 2016

Laisser un commentaire »