Bratsch

Thierry

28 novembre – Bratsch nous fait ses adieux au Mediator…

Une petite dernière pour la route !… Après 40 ans passés à faire vivre une musique venue tout droit des Balkans, Bratsch a décidé de tirer sa révérence, clore le long chapitre des tournées à rallonge, des albums à composer avec la rigueur d’un métronome, refermer le grand livre des histoires inventées, imaginées, améliorées ou juste vécues. Aujourd’hui, ces cinq là ont les cheveux blancs ou grisonnants, un peu moins de forme physique mais toujours autant d’énergie et d’envie. Alors, pour ne pas laisser la vie l’arrêter, le quintette  a décidé de mettre Bratsch en pause “définitive”,  histoire d’aller voir ailleurs, qui pour s’aventurer dans la musique napolitaine, qui pour s’immerger totalement dans les sonorités arméniennes, qui encore pour travailler sur les textes d’un poète réunionnais. Alors, pour ne pas nous quitter sans un baroud d’honneur, le groupe a décidé de nous offrir un spectacle panoramique, avec pas mal de titres anciens, des reprises et quelques nouveautés juste pour prouver, si besoin était, que ces musiciens en ont encore sous le pied. Une dernière tournée pour nous abreuver de ces mélodies tsiganes, ces sons venus d’Europe de l’Est qu’ils ont su mettre en avant, populariser bien avant que ne naisse l’engouement hexagonal pour ces musiques de partout. A l’heure de tourner la page, Dan, Nano, François, Bruno et Théo n’ont pas de regrets, pas de nostalgie, et même si l’idée de baisser le rideau peut faire monter quelques petites larmes il n’est pas question pour eux de se lamenter. Pas le genre, pas le temps, pas l’envie. Car Bratsch est depuis 40 ans synonyme de fête musicale alors il n’y aucune raison pour que cela change dans la dernière ligne droite. Et dans un ultime sursaut, voici que ces mangeurs de lune en remettent une couche, écument les routes pour ne laisser personne au bord de leur chemin d’adieux. Une petite dose encore d’énergie, de joie et de fête, pour nous laisser des étoiles dans les yeux et une énorme envie de partir en voyage, à la découverte des autres, de leurs coutumes, de leur musique, bref, de leur vie. Et si l’aventure prend fin de la plus belle façon qui soit, sur la route avec nous, ne nous lamentons pas car sans nul doute, ces cinq-là ne vont pas tarder à refaire parler d’eux en nous offrant de nouvelles aventures musicales tout aussi passionnantes et enthousiasmantes que Bratsch…

Samedi 28 Novembre /// 21h
El Mediator – Avenue du Général Leclerc – PERPIGNAN
17€ (tarif réduit) > 20€ (tarif plein)

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Next Post

Bande-annonce : "Le prophète" de R. Allers

Avec "Le prophète", Salma Hayek nous offre un hymne à la liberté et à la tolérance...