Caravan Palace – ProleteR

baware

14 avril 2016 – Caravan Palace fait swinguer l’électro dans la chaleur du Mediator…

Pour des raisons de santé, le concert initialement prévu le samedi 12 mars est reporté au jeudi 14 avril…

CARAVAN PALACE

Caravan Palace ou le double effet kiss cool !… Comment mieux résumer ce que cette bande de musiciens fabuleux, nourris au swing et au jazz manouche, a su créer. Cette alchimie précieuse et délicate où les sons les plus vibrants se mélangent à l’électro pour nous donner envie de bouger frénétiquement nos pieds. Musique hybride entre toutes, la proposition de Caravan Palace nous plonge dans un bain de Jouvence, improbable mash up entre Daft Punk et Goran Bregovic, offrant à tous avec une générosité folle de l’énergie et du groove. Trois ans après “Panic”, les voici de retour avec “<I°_I°>, emblématique galette qui fait à nouveau preuve d’originalité et d’inspiration réjouissante. Ces sept-là n’ont que faire des étiquettes, ne sont ni réellement dans l’électro, pas vraiment non plus dans le jazz, mais se promènent comme ils l’entendent avec comme seul objectif dynamiter nos petites habitudes frileuses. Punchy et décadente, la musique de Caravan Palace secoue au plus profond, gratte parfois avant de donner le tournis. Bordélique et intense, un peu plus badass qu’avant mais toujours aussi spontané, le groupe dépoussière complètement le rayon idées reçues et nous projette dans un monde à part, un rétro-futurisme hallucinant et halluciné, où nos perceptions et sensations font le grand huit pour mieux nous envoyer au septième ciel.

PROLETER

Derrière l’étrange nom de ProleteR se cache un beatmaker redoutable, qui multiplie comme les petits pains les fans sur les réseaux sociaux et s’attire les louanges de tous ceux qui laissent tomber une oreille sur ses productions. Délaissant les étiquettes, dont il n’a que faire, il se contente – et c’est déjà bien vu le talent avec lequel il le fait ! – de coller des beats ravageurs sur des matériaux parfois étranges, éloignés de ce que l’on a l’habitude d’entendre dans cette zone musicale. Atypique, il a su se composer un univers en dehors des modes, des clichés, un monde où les beats hip hop se mêlent à la perfection aux samples jazz, un groove qui jamais ne laisse indifférent et donne très rapidement envie de bouger. Pas étonnant, donc, qu’on le retrouve en première partie de Caravan Palace !

JEUDI 14 AVRIL /// 21h
EL MEDIATOR – avenue du Général Leclerc – PERPIGNAN
24€ (réduit) > 27€ (normal)

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Next Post

Amon Amarth - "At dawn's first light"

Une petite douceur suédoise en guise d'apéritif ?... Amon Amarth vous l'offre avec le subtil "At dawn's first light"...