No One Is Innocent – Mastakill

baware

1er avril 2016 – No One Is Innocent & Mastakill brisent le silence au Mediator…

0 0

NO ONE IS INNOCENT

On a beau dire, on a beau faire, certains nous manquent plus que d’autres. Après la sortie de “Drugstore” en 2011, on pensait que la petite bande de furieux emmenée par Kémar allait continuer sur sa lancée et nous offrir de quoi nourrir nos oreilles assoiffées de décibels rageurs rapidement. Sauf que non, en dehors de quelques concerts bouillonnants et la première partie de quelques groupes mythiques (Motörhead, Gun’s & Roses), rien ne vint. Alors, forcément, quand au début de l’année dernière déboule “Propaganda”, sixième album studio des No One Is Innocent, on jubile, on se trémousse et on finit, après en avoir observé toutes les coutures, par le poser dans la platine. Pensez donc, quatre ans qu’on l’attendait celui-ci !… Et d’emblée le plaisir retrouvé, celui d’un groupe qui ne change pas d’ADN, qui continue à poser des textes forts, engagés, rageurs, sur des musiques qui tranchent, qui secouent, qui nous poussent dans nos retranchements tout en, paradoxalement, nous faisant bouger les pieds et les têtes. Avec “Propaganda”, No One Is Innocent gratte une fois de plus là où ça fait mal, se plonge dans l’actualité la plus dure ou la plus énervante pour nous faire réfléchir et qui sait réagir, avec force et conviction. Son rock fusion en bandoulière, le groupe tabasse à grand renfort de distos et de frappes sévèrement burnées. Toujours le poing levé, toujours en colère, jamais apaisé, No One est de tous les combats, de la lutte contre l’extrémisme à la dénonciation du racisme, de l’embrigadement terroriste aux dérives sécuritaires, renouant ainsi avec ses glorieux fondamentaux. Epidermique et viscérale, la musique de NOII ne cherche pas à plaire aux masses préformatées, elle touche à l’âme autant qu’aux tripes, enflamme l’esprit autant qu’elle fait bouger les corps, triture notre mauvaise conscience tout autant qu’elle nous ouvre le champ des possibles. La rage au ventre, No One Is Innocent a repris la route pour partager sa musique et ses engagements avec nous, il serait dommage de ne pas les accompagner pendant quelques dizaines de minutes, minimum…

MASTAKILL

Depuis quelques années déjà sévit dans notre belle Catalogne nord une petite bande d’agités qui mêle agréablement la puissance du son et le groove des mots, l’envie de raconter des choses et de faire bouger frénétiquement les cervicales. Bourré d’énergie et de bonnes vibrations, l’univers de Mastakill ne cherche pas la confrontation mais bel et bien le partage, celui de convictions et de valeurs qui font sens. Si le groupe emmené par Greg donne dans les sonorités qui claquent et résonnent d’une lourdeur paradoxalement énergisante, quoique sachant parfois se transformer en douce vague caressante, il y a là une urgence, une vérité qui d’entrée de jeu nous donnent envie de les suivre au bout de ce monde qu’ils nous décrivent et dont ils nous donnent quelques clés. Après quelques mouvements internes, Mastakill est bel et bien prêt à partir à l’assaut des scènes hexagonales avec, en prime, un EP 4 titres tout chaud. De quoi mettre le faya un peu partout… et ça c’est plutôt une bonne nouvelle !

VENDREDI 1er AVRIL /// 21h
EL MEDIATOR – avenue du Général Leclerc – PERPIGNAN
15€ (réduit) > 18€ (normal)
renseignements : 04 68 62 62 01

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Next Post

Caribbean Dandee - "Paris Par Nuit"

Le Caribbean Dandee de JoeyStarr et Nathy nous offre un "Paris Par Nuit" tripant et groovy...