Last Train – Twin Arrows – Kursed

baware

23 janvier 2016 – Last Train, Twin Arrows, Kursed, la nouvelle vague du rock déferle sur le Médiator

0 0

LAST TRAIN

C’est indéniablement la révélation rock de l’année 2015, le groupe qui a commencé à buzzer sérieusement et peu à peu s’est attiré l’attention et les grâces de la presse et du public. Il faut dire que du haut de leur vingtaine décomplexée et insouciante, le quatuor tout droit venu de Mulhouse a su trouver le bon compromis entre énergie et mélodies travaillées, textes moins basiques qu’il n’y parait et rythmiques qui claquent. Last Train ne calcule pas, livre tout et si ses sets ne sont pas exempts de quelques défauts mineurs, le quatuor emporte sans mal le morceau avec la fougue de la jeunesse, en nous assénant un rock sans fioritures, qui percute et ne laisse que peu de moments de répit. Après avoir raflé la mise aux Inouïs du Printemps de Bourges, ils ont écumé les salles hexagonales tout au long de l’année, portant fièrement les couleurs de leur EP “Cold lever”, finissant 2015 avec le beau chiffre de 100 dates au compteur. On aurait pu croire que ces quatre furieux allaient se poser et en profiter pour recharger ses batteries. Tout faux car à peine les fêtes passées, voici le combo qui reprend de plus belle son “Holy family tour” histoire de faire bouger encore plus de monde avec des concerts remuants et hautement énergisants. Ces quatre-là arrivent tout juste et déjà l’on se plait à leur prédire un avenir en or massif. Confirmation dès ce soir sur la scène du Médiator…

TWIN ARROWS

Avec deux albums à son actif, Twin Arrows n’est déjà plus un impétrant totalement inconnu mais n’en demeure pas moins un groupe qui mérite d’être découvert si cela n’est pas déjà fait. Emmenée par Eléonore au chant, la petite bande adore gratter les croutes que l’on peut avoir à force de se taper la soupe fmisée. Apre, brut, le garage rock des Twin sent bon le cuir et le Jack Daniels, la sueur et la hargne, il secoue et ne peut en aucun cas laisser indifférent. Sauvage et viscérale, la proposition du quintette enfonce les clous rock les uns derrière les autres dans nos têtes, délivrant missile sonique après missile sonique, nous laissant complètement cuits à l’issue de chacune de leur prestation. Sans jamais faire de concession, en poussant au maximum leurs amplis afin de nous rendre délicieusement sourds, Twin Arrows envoûte autant qu’il fait bouger, bouscule autant qu’il séduit et, finalement, nous envoie directement dans un enfer peint en noir, un lieu où leur incandescente énergie pourrait faire fondre même les plus endurcis.

KURSED

La proposition que nous font les montpelliérains de Kursed est des plus simples, des plus basiques. Leur truc, inutile de chercher trop loin, c’est le rock, le pur, le dur, le tatoué, celui qui nous fait faire trois tours dans nos baskets dès que résonnent les premiers accords de leur indie rock puissant et accrocheur. Sans chercher à complexifier sa musique, en lui donnant des atours presque primitifs, le quatuor semble avoir trouvé l’alchimie parfaite, celle qui permet de capter les salles d’emblée, à grands coups de mélodies imparables, d’hymnes rock hyper énergiques et de riffs acérés, tranchants. Frénétique et foisonnant, Kursed aligne les uppercuts musicaux et tel un boxeur ivre de sa propre force nous envoie dans les cordes à grands coups de titres plus percutants les uns que les autres. Un coup de froid ?… Une baisse de régime ?… Un petit coup de déprime ?… Un seul remède, un seul médicament : Kursed et son rock chaud comme la braise !… En ce début d’année, suivez notre conseil, croquer la pomme avec le crew Kursed…

SAMEDI 13 JANVIER /// 21h
EL MEDIATOR – avenue du Général Leclerc – PERPIGNAN
10€ (tarif unique)

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Next Post

Grimes - "Kill V. Maim"

Pop et gentiment punk, la canadienne Grimes se la joue vampire en goguette dans son nouveau clip "Kill V. Maim"