Keltoum – “Keltoum”

L’exercice d’un premier EP n’est, finalement, jamais chose aisée. Parce que l’on veut – parfois – trop en faire, parce que l’univers que l’on défend n’est pas toujours encore totalement posé, parce que tout résumer en quelques titres forcément corsète la création. Dès lors, quand déboule sur notre platine un EP comme celui de Keltoum, on ne peut qu’être bluffé par sa qualité générale. Production juste parfaite, univers délicat que l’on perçoit de suite et qui jamais n’est pollué par tel ou tel effet de manche, voix totalement maîtrisée quel que soit le rythme choisi, difficile de trouver un quelconque point négatif à ce premier EP de la montpelliéraine !… Cinq titres au compteur – trop peu tant on se fait capter d’emblée ! – suffise à Keltoum pour nous envoyer direct au nirvana. Beaucoup de sonorités jazz dans la mélodie, beaucoup de sensualité soul dans la voix, un groove indéniable – qui doit trouver sur scène une dimension supplémentaire – et quelques touches de pop toute douce, le cocktail trouvé par la chanteuse est de ceux que l’on déguste sans aucune forme de modération, ceux qui nous troublent tout en nous faisant rêver. Cinq morceaux à l’équilibre parfait entre rythme et sensualité, légèreté et profondeur. Une réussite d’autant plus remarquable que la soul et le jazz ne laissent aucune place à l’approximation, au “moyen“… Avec ce premier EP éponyme, Keltoum a mis dans le mille du premier coup en nous offrant un album sensible et entraînant, envoûtant et délicat… On a hâte d’entendre ce que cela peut donner sur un format plus long !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *