Wallace – “C’était toi”

Quelques mots simples qui nous parlent de ces gens qui hantent nos vies, le monde, les rues plus ou moins paisibles, quelques mots délicats pour nous prendre par la main et nous emmener vagabonder à la découverte de tous ceux qui différent de nous et pourtant nous ressemblent tant, juste parce que l’autre n’est finalement que le reflet du je, quelques notes qui doucement se projettent en avant dans une tentative désespérée de figer le temps et les êtres… Parce que “c’était toi” nous embarque aussi simplement qu’irrémédiablement, parce que la voix d’Erwan Naour, échappé des Hurlements d’Léo, nous file des frissons, parce que ces (ses) mots nous touchent et nous transportent, nous voici désormais parmi les premiers et irréductibles fans de Wallace… A suivre, donc…