Manu Dibango

Thierry

Le soul makossa man vient réchauffer Perpignan…

0 0

Mama sa maka makoosaMama ko mama makoosa.. Quelques paroles jetées sur un air entêtant de saxo, quelques notes simples et pénétrantes et une légende était née, celle d’un camerounais débarqué à Marseille à la fin des années 40, avec dans ses bagages 3 kilos de café comme moyen de paiement de ses premiers mois de pension. Bien des années plus tard, après avoir rêvé en écoutant Trenet, découvert le jazz avec le grand Duke Ellington, le sorcier africain s’est taillé la part du lion et peut s’enorgueillir d’avoir ouvert les esprits du monde entier aux mélodies et sons venus d’Afrique. A plus de 80 ans, lui qui désormais est considéré comme la mémoire vivantes des musiques africaines peut s’amuser encore plus qu’avant, conscient qu’il n’a plus rien à prouver, juste du bonheur à partager. Avec plus de soixante ans de carrière au compteur, Manu Dibongo sait que l’important est là, dans cette capacité qu’il a à (re)donner en quelques notes seulement le sourire à ceux qui sont venus d’écouter. Infatigable mixeur de genres, lui qui officie aussi bien dans le jazz, sa base musicale, l’afro, la soul, le funk, le rap ou l’électro, il est à lui seul la définition de la world music, mélange idéal et parfait de styles, de couleurs et de provenances. Qu’il nous offre ses plus grands standards ou s’échappe pour rendre de vibrants hommages, notamment à Sidney Bechet l’un de ses modèles, le souffle vital est le même, celui qui consiste à faire vibrer le cuivre de son instrument pour partager dans la bonne humeur cette joie de jouer qui depuis si longtemps lui sert de moteur. Il y a comme cela des mythes vivants qu’il convient, que l’on soit ou non amateur de la musique qu’ils délivrent, d’avoir au moins un fois vu sur scène, rendons donc grâce au Médiator d’avoir eu l’excellente idée de lui demander de venir ensoleiller l’une de nos nuits d’hiver catalan, de venir nous réchauffer le corps et l’âme à grands coups de saxo virevoltant, de notes chaleureuses et de mélodies flamboyantes, le tout, suprême élégance, comme si nous étions seuls au monde. De quoi passer une soirée musicalement et humainement jubilatoire !

1ère partie : Dj Monsieur Croque

Vendredi 27 FÉVRIER /// 21h /// El Mediator ///  PERPIGNAN /// 22€>25€

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Next Post

Tap Factory

Tap Factory nous offre une explosion de rythmes...