Nika Leeflang – “Old Stones”

baware

Nika Leeflang jette de petits cailloux bien puissants dans la mare du rock noisy…

4 0

S’il vous venait brusquement – et fort justement d’ailleurs – l’envie d’aller caboter en compagnie de Nika Leeflang, prenez vos précautions car le voyage risque d’être un tantinet agité. De prime abord, avec son air sage et son apparente douceur, on se dit que la mer va être calme, le ciel sans nuage et l’horizon totalement dégagé. Sauf que, sauf que le trip qu’elle nous propose est tout sauf une promenade délicate et ressemble plus à ces vieilles pierres qui roulent sous nos pieds de façon désordonnée en nous cassant gentiment les chevilles qu’à une belle ligne droite aseptisée. Une guitare qui gratte et nous entraîne vers des contrées noisy où, comme une entêtante rengaine, les riffs tranchent dans le vif de la monotonie et ouvrent la porte à une rythmique aussi puissante qu’hypnotique, une voix qui s’enroule autour de notre esprit, le cajolant pour mieux ensuite le bousculer, à la fois douce et sur le fil, que l’on sent prête à mordre au besoin, “Old Stones”, histoire sans histoire, parenthèse intérieure au milieu du fracas d’une vie, la sienne, la nôtre, qui pourrait ou devrait être agitée, nous emmène sur des rivages trop peu explorés sous nos latitudes, zones de turbulences soniques qui secouent le corps et la tête pour mieux les contenter, loin, très loin de toute forme de banalité. Après “Broken Bones”, Nika Leeflang nous offre donc un nouveau titre explosif, hautement addictif, qui sans nul doute présage d’un album – “Bad Sunday” sortie prévue le 5 février 2021 – qui va gentiment nous faire craquer la nuque et devrait tourner en boucle sur nos platines !

 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
100 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Next Post

Les sorties d'albums du 6 Novembre

Notre sélection hebdo totalement subjective des sorties d'albums...