Chellcy Reitsma – “Black Water”

Il est finalement assez rare de se faire embarquer en deux notes trois mouvements par une voix !… Avec sa petite mélodie à l’harmonica, son timbre chaud qui nous enveloppe, nous caresse, nous file des frissons rien qu’en nous susurrant quelques mots à l’oreille, Chellcy Reitsma réussit ce tour de force et nous balance direct dans un road-trip du côté de la côte Californienne, là où le soleil brille en permanence et où chaque coin du paysage semble sorti d’un film ou d’une série télévisée.  Et si son “Black Water” ne révolutionne pas l’histoire de la musique – il ne semble pas avoir été écrit pour cela d’ailleurs ! -, il nous envoûte et nous laisse, au bout de quatre petites – trop courtes – minutes, rêveurs et troublés… Un premier pas de ce côté-ci de l’Atlantique que l’on souhaite être suivi de beaucoup d’autres !… En tout cas, un EP est à venir… et on l’écoutera avec plaisir…