HK & Les Saltimbanks / Scarecrow / Kodul

HK & LES SALTIMBANKS

Parce que de temps à autres il faut bien rallumer les étoiles, donner du sens à la vie et au temps qui passe… Parce que trop souvent on se sent assigné à résidence dans un pays qui clive plus qu’il ne rassemble, qui trop souvent préfère montrer du doigt que tendre la main… Parce que face aux belles promesses qui jamais ne sont tenues, il est bon que des gens se lèvent et, avec un sourire lucide, redonnent quelques couleurs à la démocratie…. Sans haine, sans armes, sans violence mais avec des mots qui touchent et des mélodies qui embarquent, HK a laissé un temps – beaucoup trop long si l’on s’en réfère aux fans dudit groupe – le Ministère des Affaires Populaires (autrement dit le MAP) pour se promener sur tous les chemins de traverse qui se présentent à lui. Un peu de hip hop, un zest de rock, du reggae parce que la vibe est bonne, des sons venus de partout car la musique, finalement, ne connaît pas de frontière si ce n’est celle de l’obscurantisme et de la bêtise, Kaddour et ses complices ne lâchent rien, conjuguant encore et toujours le fond et la forme, le festif et l’engagement. En portant haut l’utopie comme une nécessité absolue pour changer le monde, HK et ses déjantés Saltimbanks nous offrent un voyage poétique et décalé, une invitation à rire et danser, chanter et s’émouvoir, se révolter et créer. Une telle lueur d’espoir ne se refuse pas, surtout lorsque se profile la grande valse des pantins et des promesses hypocrites !

SCARECROW

Epouvantail dressé devant une société qui oublie ses fondamentaux, les toulousains de Scarecrow ne s’embarrassent pas de case, de norme qu’il faut à tout prix suivre. Libres, ils se baladent au gré de leurs envies entre blues et hip-hop, sautant allègrement d’une époque à l’autre, d’un style à l’autre. Peu importe le flacon pourvu qu’il puisse être le véhicule parfait pour leurs mots pleins de conscience et d’humanité. Mariage improbable entre racines blues exhalant encore la douleur, la révolte, et ces sonorités urbaines qui aujourd’hui encore clashent le monde qui nous entoure, la musique de Scarecrow claque au vent mauvais des relents nauséabonds, mélange les langues et les instruments, enivre, déconcerte autant qu’il séduit et nous embarque dans un fabuleux roadtrip aux couleurs multiples et aux sensations fortes.

KODUL

Ska, rock, reggae, rumba, quelques sonorités électro, les catalans de Kodul représentent la synthèse idéal de ce que devrait être la musique, un espace de partage et de mélange, une parenthèse de liberté au milieu d’un océan de contraintes plus ou moins volontairement acceptées. En chantant la fraternité et la solidarité, le combat nécessaire et l’engagement de tous les instants, sans jamais oublier que les idées fortes passent d’autant mieux lorsque la fête est belle, Kodul a trouvé la bonne formule, celle qui nous fait bouger et nous ouvre l’esprit, nous donne envie de chanter tout en nous aérant l’âme.

SAMEDI 1er OCTOBRE /// 21H
EL MEDIATOR – Avenue du Maréchal Leclerc – PERPIGNAN
12€ (tarif plein) – 8€ (tarif réduit)
rens. : 04 68 62 62 00