Deluxe

Thierry

Derrière la moustache de Deluxe, logo pratique derrière lequel on peut cacher à loisir ce que l’on veut, de jeune fougueux peu à peu creuse un sillon un peu foutriquet où se mêlent machines et instruments, styles et sons. Peu importe le flacon en effet pour ces six-là, cinq garçons et une fille comme autant de possibilités de mettre le feu au public, car l’essentiel est ailleurs, dans cette capacité hors norme qu’ils ont de délivrer des sets explosifs, bourrés d’une énergie communicative et totalement jubilatoire. Unique en son genre, la recette musicale des Deluxe nous prend par la main pour nous plonger dans une marmite fun et funk, dansante et électro, rap et dévastatrice. 150 dates un peu partout en Europe, des plus intimistes salles aux plus grands festivals, et deux albums plus tard, les voici qui reprennent la moustache par le cou et repartent à l’assaut des planches, avec tout en haut de leur étendard musical, la volonté de nous bluffer une fois de plus, de nous étourdir avec leurs mélodies entêtantes et enivrantes, nous mettre une tonne d’étoiles dans les yeux avec leurs concerts faisant la part belle aux visuels, nous renverser avec leur énergie à nulle autre pareille, juste pour avoir le bonheur de nous voir les quitter avec un immense sourire scotché sur le visage.

Les Bulles Sonores – Limoux
Vendredi 23 octobre /// 01h

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Next Post

Vianney

Une petite ritournelle toute douce, un petit air mi-nostalgique mi-entraînant qui sans que l’on ne s’en rende compte entre dans notre tête et n’en sort plus. Avec “Pas là”, Vianney d’un coup d’un seul s’est imposé sur la scène musicale française comme l’un de ses plus beaux espoirs. Sur son carnet d’idées blanches, […]

Vous aimerez peut-être aussi...