Grey Daze – “B12”

baware

Pour rendre un hommage supplémentaire à leur ami Chester Bennington, Grey Daze a fini l’album commencé avec celui-ci et nous offre aujourd’hui ce tonitruant “B12”

1993. Phoenix, Arizona. Quatre jeunes gens légèrement fous furieux décident de former Grey Daze histoire d’écrire quelques chapitres de plus dans la belle histoire du grunge américain. Quatre ans et deux albums plus tard, le groupe se sépare et son chanteur, Chester Bennington devient libre d’intégrer, l’année suivante, ce Linkin Park qui, sous son impulsion, va venir exploser les tympans de millions de fans autour du monde avec son nu métal totalement dévastateur et diablement efficace. Vingt ans plus tard, alors que Chester cumule avec “bonheur” Linkin Park et Stone Temple Pilots, lui et les anciens membres de Grey Daze se réunissent et décident d’enregistrer un nouvel album avant de partir sur les routes le défendre. Le destin en décidera autrement puisque quelques semaines plus tard, en pleine promotion de l’album de Linkin Park “One more light”, le chanteur sera retrouvé pendu chez lui en Californie. Face à ce genre de drame, chacun vit son deuil différemment. Alors que Linkin Park s’enferme dans le silence, si l’on excepte Mike Shinoda et son cathartique album “Post Traumatic”,  les membres restants de Grey Daze vont, eux, choisir de finir l’album qu’ils avaient commencé avec Chester afin de saluer sa mémoire et laisser une trace supplémentaire du passage de leur ami sur cette Terre. Aujourd’hui, alors que cet album “Amends”, qui regroupe titres inédits, morceaux réenregistrés et rééditions de chansons depuis longtemps indisponibles, sort le 26 juin prochain, ils nous en livrent un nouvel extrait, “B12”, enregistré avec la complicité des deux guitaristes de Korn, Brian “Head” Welsh et James “Munky” Shaffer. Un peu plus de 3 minutes 30 de bonheur, explosion sonore où la voix de Chester brille comme rarement, toujours sur ce fil entre puissance et délicatesse, uppercut mélodique qui nous embarque et nous fait vibrer… et surtout nous fait regretter encore un peu plus que le chanteur ait décidé de mettre fin à ses jours alors qu’il lui restait visiblement tant d’aussi beaux moments musicaux à nous offrir.

 

2 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Next Post

Daniele Nick - "Cosa faccio qua"

Daniele Nick nous invite à une petite introspection histoire de mieux comprendre ce que l'on fait là...