L’Enfant – “Arigato”

baware

Et finir en taule avec l’Enfant en criant à bientôt et arigato…

Dans le rap comme dans la vie, il y a des petits nerveux et des grands costauds, des semeurs de mots vains et des artistes de la rime positive, des mecs super sérieux qui se prennent pour ce qu’ils ne sont pas et des petits rigolos adeptes du second voire troisième degré. Dans cette dernière catégorie, L’Enfant fait une entrée fracassante dans le game en balançant un son diaboliquement efficace au flow qui claque et à l’humour décomplexé qui hésite, pour notre plus grand plaisir, entre clash et gentille provocation. En se promenant tel un personnage de Game Boy dans une ville vide ou presque, il kiffe sa vibe qui troll et secoue sans en avoir l’air les us et coutumes du milieu dans lequel il met les pieds avec le sourire d’un enfant fier de sa connerie. Résultat, on se prend au jeu avec lui et on suit sa déambulation déjantée en sifflotant son petit air numérique, pour, finalement, avoir une furieuse envie de lui dire, une fois ces quelques trois minutes de plaisir régressif passées, un vibrant et sincère “Arigato” gozaimasu…

 

0 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Next Post

WH?LAND - "Nothingness"

WH?LAND nous interroge sur "nothingness" et nous invite à le suivre dans un fabuleux voyage folk dans le vide interstellaire de notre âme...