Clément Chassaing – “Paris, drôle de danse”

baware

Sur les pas de Clément Chassaing trouver que Paris est définitivement une drôle de danse…

1 0

Parce que Paris vaut bien une danse, se laisser porter par un entêtant beat synthétique ouvrant la voie à une pop ample, permettre à une drôle de transe de s’installer en nous et nous enivrer plus que de raison, se dire que demain n’a pas d’importance puisque plus rien n’a de sens dans ce monde rendu fou par sa propre inconséquence… Parce que notre univers se rétrécit de jour en jour par manque d’insouciance, nous prouvant inlassablement qu’il n’existe plus de deuxième chance dans notre logiciel collectif, parce que nos jeux d’enfance n’arrivent plus à remonter à la surface nous laissant diablement sérieux et tristes… Alors, en douceur, revenir vers d’autres sphères, plus légères, plus follement exubérantes, et de la nuit jusqu’à ce matin qui promet d’être chagrin se mettre dans les pas de Clément Chassaing et faire de “Paris, drôle de danse” la bande-son idéale d’une nuit désordonnée passée à arpenter le bitume de ces villes endormies à toute vitesse ou pas, juste pour l’ivresse, juste pour se sentir de nouveau vivant et empli de promesses, pour enfin de nouveau être des enfants pour qui le champ des possibles est synonyme d’avenir et de bonheurs. Et qui sait, au hasard des rues qui défilent, faire de jolies rencontres nous prouvant qu’aujourd’hui encore il est possible de partager de drôles de danses avec d’autres jouets du destin, d’autres humains un peu fous, un peu décalés…

 

Happy
Happy
50 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
50 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Next Post

Antony Bellicourt - "Ce qu'il en reste"

En douceur Antony Bellicourt dresse une carte fort pessimiste du monde ou ce qu'il en reste...