Indolore – “Naive in Love”

baware
0 0

Comme sortie d’un temps semblant totalement révolu, une époque bénie où l’on pouvait passer ses nuits à errer dans les rues des métropoles, douce et mélancolique errance peuplée d’ombres en suspens et d’amours évanouies, des heures fauves bercées par le son de sax tristes, comme une chance, celle de pouvoir comprimer le temps et l’espace pour les emplir d’un autre possible, de laisser les événements se lover dans notre existence comme bon leur semble, Indolore nous projette dans ce monde d’avant – et qui sait d’après demain ! – où l’évidence d’une voix douce et profonde nous entraîne au cœur de l’émotion. Quelques mots en anglais et en français pour dire cet état paradoxal que l’on peut être amené à rencontrer lorsque l’on marche à côté de l’histoire, notre histoire ou celle des autres, quelques notes dans le bleu de la nuit berlinoise pour souligner le bruit éternel que font les murs qui tombent, qu’ils soient intérieurs, amoureux ou plus universels. Sur le pavé mouillé de sa tendre balade nocturne, Indolore nous entraîne dans son univers, fait de douceur et de mots qui caressent, de mélodies atmosphériques propices à une délicate rêverie, loin de la frénésie, de la violence de vies trop souvent  bringuebalées par des vents contraires, et s’il se dit “naive in love” c’est pour mieux laisser son corps dicter le chemin à son corps et, nous à sa suite, partir le long d’un mur désormais symbolique à la recherche de ce temps perdu qu’il est parfois possible de rattraper…

 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Next Post

Nika Leeflang - "Old Stones"

Nika Leeflang jette de petits cailloux bien puissants dans la mare du rock noisy...