Johnny Hallyday – “De l’amour”

baware
0 0
cd johnny

Le problème récurrent que l’on a lorsque l’on doit parler d’un nouvel album de Johnny Hallyday, c’est que l’on s’arrête souvent, trop souvent, aux caricatures, aux idées préconçues que l’on a sur lui. Certes, au fil du temps et de ces 50 albums studio qu’il nous a proposé, on a fini par se lasser un peu, par ne plus trop faire attention à des productions, certes propres, mais chaque fois un peu plus dénuées de sens, d’originalité et donc d’intérêt. Et puis voilà, on reçoit ce 50ème opus et on découvre que des bonnes fées appelées Yodelice, Aurélie Saada (Brigitte), Vincent Delerm, Christophe Miossec et autre Jeanne Cherhal se sont penchées dessus. Alors, on tend l’oreille, on se pose un moment et on découvre un disque tout sauf mainstream, un enchaînement de titres oscillant entre rock et folk rock avec, ici ou là, une petite touche de blues. Produit merveilleusement bien par Maxim Nucci alias Yodélice, “De l’amour” surprend justement par la simplicité, la sincérité qui s’en dégage, par ces textes qui savent sortir des clichés habituels du chanteur et sont portés par une voix maîtrisée comme elle l’a rarement été ces dernières années. Bref, une excellente surprise !

Johnny Hallyday – “De l’amour”
Rock /// Warner /// sortie le 13 novembre 2015

Track-list
1. De l’amour
2. Une vie à l’envers
3. Dans la peau de Mike Brown
4. Tu es là
5. Valise ou cercueil
6. L’amour me fusille
7. Mon cœur qui bat
8. Avant de frapper
9. Des raisons d’espérer
10. Un dimanche de janvier

Envie de l’acheter ? Pourquoi pas ici ? >>>

 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Next Post

Ellie Goulding - "Delirium"

Pour son troisième album studio, la chanteuse anglaise reprend les mêmes ingrédients que pour ces deux opus précédents à savoir des chansons immédiatement efficaces, d’aucuns diront faciles et superficielles !, oscillant entre pop, électro et house. Produit à la perfection, “Delirium”, a tous les atouts pour la propulser directement en haut des […]