Secro Star se penche sur sa vie dans “Mandela”

baware

Dans la vie, on se sent parfois enfermé dans une cage dont les barreaux invisibles nous retiennent à jamais prisonniers comme pouvait l’être Nelson Mandela…

0 0

Dans la vie, Secro Star l’a compris depuis longtemps, depuis toujours, on peut chercher à changer le paradigme, jamais la fin de l’histoire ne change. On naît, on vit, on meurt, et quoi qu’on fasse, l’issue est toujours la même.

Lui, pourtant, a ses mots pour dire cette existence qui peut ne pas être satisfaisante, plus axée sur la fin du mois que sur la fin du monde. Lui, sait à quel point on est dans le noir quand le cœur est vide, quand la tristesse prend le pouvoir dans l’âme, quand les larmes qui coulent lorsque partent ceux que l’on aime. 

Lui, sait qu’avant de partir, il faut comprendre la vie, savoir à quoi rime ces éphémères relations que l’on noue en croyant à l’éternité. Lui, se sent emprisonné comme Nelson Mandela dans son destin pas à la hauteur de ses attentes, dans cette vie où le cœur est brisé plus que de raison. 

Alors, avec son flow et ses mots, il se raccroche à sa mélodie pour que la fin du film soit différente et que du noir surgisse enfin la lumière afin que le rêve soit enfin à portée de main.

 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Next Post

Une première sélection de clips pour bien débuter 2024

Et si on commençait 2024 de la plus belle des façons ?... Comment ?... En découvrant cette première sélection de clips de l'année, bien sûr !