The Dead Daisies – “Unspoken”

baware

Pour The Dead Daisies, ce qui n’est pas dit va toujours mieux en le chantant sur une grosse rythmique heavy…

0 0

Exit John Corabi derrière le micro de The Dead Daisies, le super groupe créé par l’australien David Lowy, au demeurant guitariste rythmique dudit combo, et bonjour Glenn Hugues, bassiste et chanteur qui au fil du temps posa sa voix chez Deep Purple, Black Sabbath ou bien encore Black Country Communion. Chanteuse de lead donc mais pas de son ni de qualité pour ce groupe (qui compte aussi Doug Aldrich à la guitare et Deen Castronovo à la batterie) qui sait diablement bien trousser des titres heavy qui claquent et donnent immédiatement envie de bouger et/ou (selon l’heure et le degré de conscience) boire des bières… La preuve, cet “Unspoken”, premier extrait du futur album “Holy ground”, qui fait la part belle aux guitares qui savent se faire lourdes et percutantes, à cette batterie bien puissante et à un refrain qui sonne comme un appel à lever les bras et hurler en chœur. Certes, nous ne sommes pas ici en présence du titre le plus original du siècle mais certainement face à l’un des plus efficaces de ce début d’année… Et franchement, en période de déprime, ce n’est déjà pas si mal que ça !… Qui plus est, si tout l’album est à l’aune de ce premier titre, on devrait passer un bon bout de temps à l’écouter en boucle dès sa sortie… et à headbanger doucettement en live dès que possible… On se souvient d’ailleurs d’avoir vu la version Corabi lors de l’excellent festival Guitare en Scène et avoir pris un pied énorme à voir ses sympathiques vieux routiers prendre du plaisir en jouant de la musique.

 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Next Post

Tagada Jones - "Nous avons la rage"

Tagada Jones nous interroge sur cette rage que nous avons...