Bookmaker artbetting.co.uk - Bet365 review by ArtBetting.co.uk

Bookmaker artbetting.gr - Bet365 review by ArtBetting.gr

Germany bookmaker bet365 review by ArtBetting.de

Premium bigtheme.net by bigtheme.org

Big Free du Mediator

baware 5 mai 2017 0
Big Free du Mediator

LA MAISON TELLIER

Petit à petit, sans trop entrer dans le jeu de la hype ou de la médiatisation à outrance, les faux frères Tellier se sont taillés une part de choix dans le paysage musical hexagonal. Point de bruit ou de fureur pour ces cinq normands mais plutôt un art de la fugue qui se conjugue en mode folk, blues, pop ou country. Des chemins qui se croisent souvent pour donner une avalanche de mélodies sensibles, empreintes de beauté et – souvent – de mélancolie. Férus de ballades intimistes, les bardes de cette Maison brouillent les cartes en permanence et, album après album, s’amusent à semer des petits cailloux de toutes les couleurs sur leur chemin. Totalement hors des modes – qu’à la rédaction, d’ailleurs, nous trouvons fort dommageables à l’ensemble d’un monde musical semble t’il condamné à aller chercher la vérité du côté des Inrocks ! -, la Maison Tellier nous enveloppe de mélodies tendres et aériennes, nous sert des textes qui font sens, ne cherchant jamais à nous prendre pour ce que nous ne sommes pas. Incongrue parfois, banale jamais, élégante et pourtant diaboliquement efficace, la musique du quintette explore toutes les pistes à sa disposition, ne retenant que celles qui collent au mieux à cet univers fascinant qui est le sien. De quoi nous donner envie de pousser la porte de cette maison aux fenêtres ouvertes sur le monde, juste pour avoir le plaisir de passer un moment délicieux avec ses habitants…

SUPAMOON

En moins de trois ans, le trio emmené par Dascmo a tout renversé sur son passage. Repéré et soutenu aussi bien dans le département qu’en région, notamment par El Mediator (Perpignan) et Paloma (Nîmes), sélectionné par le dispositif Homework qui aide chaque année six artistes/groupes de l’ancienne région Languedoc-Roussillon, Supamoon a su développer un style qui n’appartient qu’à lui, trip hop mâtiné de pop, aux accents soul et électro, loin des clichés et des conventions. Groupe de scène, il prend une dimension fantastique dès qu’il monte sur les planches, fascinant et envoûtant un public qui n’a que très peu de références identiques dans l’hexagone. Ouvrant une voie inédite, Supamoon réussit là où tant d’autres échouent, dans cette zone étrange où la musique cède la place aux émotions, où chaque concert, chaque chanson, est un moment unique de communion sensorielle…

R.CAN

Cela fait désormais longtemps que R.Can hante les scènes du sud de la France, accrochant les cœurs à grand renfort de rimes positives, de beats doux et de vibrations chaudes, pronant des valeurs positives plutôt que la haine et le rejet. Son rap, il le décline en mode love, refusant coûte que coûte les caricatures, les excès, les murs que l’on érige pour refuser d’accepter l’autre dans sa diversité, préférant inviter au partage, à l’amour et à l’amitié sans a priori.
Amoureux des mots qui changent la vie, il multiplie les expériences, animant des ateliers d’écriture aussi bien en prison qu’auprès des jeunes, se met en scène sur un solex traversant les plus beaux paysages de notre département, les lieux les plus chargés en émotions, pour des titres plus ou moins improvisés, jamais innocents, jamais superficiels. Dans un milieu où l’outrance et l’agressivité est trop souvent de mise, cette voix différente, ce discours humaniste, sont plus que nécessaires, ils sont vitaux.

YAMIN ALMA

Yamin Alma trace sa route avec cette fougue et cette volonté si caractéristique de ceux qui ont encore toute la vie devant eux et savent que rien n’est impossible à qui a juste envie de laisser sa créativité parler. Electron libre, Yamin Alma pose sa voix caressante aussi bien sur un rock mâtiné de blues que sur une vague soul, sur une folk tendre que sur des envolées vibrantes. Sans complexe et avec un culot qui lui sied à merveille, Yamin aligne pépites ouatées et morceaux punchy, juste histoire de nous bouger la tête et le corps en déversant sur nous un torrent de bonnes vibrations. Le temps d’un set, laissons les émotions prendre le pas sur la raison, laissons la voix envoûtante de Yamin chevaucher les sauvages étalons mélodiques et offrons nous corps et âme à ce diablotin au charme ravageur.

BIG FREE
JEUDI 11 MAI /// 21h
EL MEDIATOR – avenue du Général Leclerc – PERPIGNAN
gratuit

Laisser un commentaire »