Emmanuel Della Torre – “Osez Joséphine”

baware

Emmanuel Della Torre ose reprendre Bashung et s’en sort avec les honneurs…

8 0

Pour sûr, il fallait oser !… Oser s’attaquer à la montagne sacrée, à ce monstre poétique qui, des décennies durant, nous fit tourner la tête avec ses mots fabuleux et ses mélodies inoubliables !… Habituellement, lorsque l’on ose même évoquer l’hypothèse, nous sortons les bazookas et les sourires carnassiers, prêts à faire un massacre de l’impétrant assez fou pour tenter l’exercice. Et puis arrive, rarement il faut l’avouer, que l’on soit agréablement surpris et que, par un petit décalage, un petit plus qui, d’un coup d’un seul, rend la chose non seulement acceptable mais, en prime, intéressante. C’est bel et bien ce qu’a réussi Emmanuel Della Torre en nous offrant sa vision, aussi personnelle qu’envoûtante, de l’immortel “Osez Joséphine” du non moins indispensable Alain Bashung. Ici point de folie furieuse, de tourbillon mélodique qui nous emporte et nous transporte, mais, a contrario, une douceur, une délicatesse, tendrement soulignée par sa guitare slide et un immense respect visible pour l’auteur. A tel point, même, qu’en quelques notes acoustiques seulement, Emmanuel Della Torre nous emmène ailleurs, dans cette contrée sauvage qu’il aime tant, et fait de ce morceau ancré dans notre mémoire collective, une œuvre neuve, une chanson que l’on pourrait presque imaginer originale. Il était osé d’oser, il l’a fait de sa voix profonde et l’a pleinement réussi… Bravo !

 

Happy
Happy
93 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
7 %
Next Post

Les Marmottes - "Courant d'Air"

Avec ou sans regrets, l'amour parfois ressemble à un courant d'air... et s'oublie d'autant plus facilement qu'on le conjugue en chanson...